L’art de devenir sociable nécessite une bonne volonté

Dans la société, vous constaterez qu’il y a des personnes qui se débrouillent très bien en matière de contact avec les autres. Ce sont eux qu’on qualifie les personnes sociables. Elles n’ont aucune difficulté à aller vers des gens qu’elles ne connaissent pas. Tout le monde n’est pas né avec cette aisance à communiquer et cette fibre de la sociabilité.

Dans le monde qu’on vit aujourd’hui, être sociable présente de nombreux avantages tant sur le plan social et professionnel que sur le plan affectif. Si vous pensiez ne pas être sociable, voici quelques conseils pour y arriver.

Essayer d’échanger le maximum possible

Vous n’allez pas devenir sociable en restant dans votre coin et en gardant le silence. Pour devenir sociable, le premier exercice consiste à faire le maximum d’échanges.

Pour afficher cet air sociable, il faudra faire le premier pas vers les autres. Ceci dit que qui que vous croisiez, faites l’effort de le saluer. En fonction de la personne, vous pouvez poursuivre la conversation. Si c’est une personne qui est avec vous dans une file d’attente, vous pouvez par exemple lui demander depuis combien de temps elle est là.

Dans le cadre de cette socialisation, il faudra que vous évitiez les réponses automatiques. Certes, on entend des personnes qu’on connaît des questions basiques comme « Comment allez-vous ? », mais ce n’est pas une raison de répondre par « ça va ». On ne vous demande pas non plus d’exposer votre vie personnelle à cet inconnu, car ceci peut le mettre mal à l’aise. Vous pourrez par exemple sortir une réplique avec une note d’humour comme « J’ai eu de meilleurs jours, mais je tiens le coup ».

Même si la personne devant vous semble fermée, ne le copiez pas. Vous pouvez montrer de l’intérêt pour leur vie en leur posant des questions. Tout le monde aime parler d’eux. Toutefois, pour engager la conversation, il faudra aller sur une ligne classique avec des interrogations simples du style « d’où viens-tu ? » ou « Comment s’est passé ton weekend ? ». Adaptez vos questions en fonction de la situation et de votre interlocuteur. Si vous ne voulez pas le brusquer, vous pouvez faire un petit compliment sur ce qu’il porte.

Être sociable rime aussi avec être attentif. Que votre interlocuteur vous donne une réponse ou vous pose une question, vous devez l’écouter. Ce serait aussi mal élevé de ne pas l’écouter et il pourra repérer si vous l’écoutez vraiment ou pas. Même si vous ressentez que vous êtes sur la même longueur d’onde, respectez la personne lorsqu’elle parle. Évitez de lui couper la parole.

On pourrait aussi croire qu’une personne sociable a plusieurs facettes. Elle n’a aucune difficulté quel que soit l’âge ou le niveau social de son interlocuteur. En réalité, elle n’a pas plusieurs facettes, mais elle adapte son ton et les nuances de voix en fonction de son interlocuteur. On peut comprendre que vous êtes plus timide, mais ce n’est pas une raison de transmettre votre état émotionnel à la personne que vous avez en face de vous. Même si c’est un inconnu, oubliez votre stress.

Ce n’est pas seulement lorsque quelqu’un vient vers vous que vous devez être sociable. Vous devez toujours garder cette qualité et aller vers autrui. Même si vous avez besoin d’être dans votre bulle de temps à temps, enlevez vos écouteurs lorsqu’il y a du monde autour de vous. Il faut que vous vous montriez disponible pour que les gens puissent également aller vers vous.

Avec la sociabilité vient la disponibilité. Pour cultiver cette attitude, il est conseillé de rejoindre des groupes ou des clubs. Vous pourrez très vite vous débarrasser de votre côté introverti en interagissant avec les autres. Les personnes qui sont dans ces cercles ont sûrement un point en commun avec vous, ce qui facilitera les échanges. Pour peaufiner votre fibre sociale, pensez à faire du bénévolat. Dans ce milieu, les personnes sont plus sociables et en vous mélangeant à eux, vous pourrez le devenir.

Une personne sociable est aussi à l’initiative de petites activités. En fonction de votre emploi du temps, vous pouvez inviter de temps à autre vos collègues pour un after-work. Ne vous inquiétez pour ce type d’événement, vous n’allez pas payer un verre à tout le monde. Cependant, si une personne en particulier vous intéresse, vous pouvez lui proposer à vous rejoindre au parc pour le déjeuner, à visiter un musée, à voir un match ou un spectacle. Comme vous êtes l’organisateur, vous avez toutes les cartes en main pour choisir l’activité qui vous plaît.

Ce n’est pas toujours le cas, mais la société dans laquelle on vit aujourd’hui se base beaucoup sur l’apparence physique. C’est aussi logique : on aura plus envie d’aller vers une personne plus adorable que vers une qui ne l’est pas.

Au milieu de la foule, on peut détecter les personnes sociables. En effet, la sociabilité passe aussi par ce que vous dégagez. Si vous voulez paraître sociable, il faudra être souriant et diffuser une aura positive. Vous pouvez même avoir recours à l’usage du langage corporel sans aller dans les gestes excessifs. On peut comprendre que vous ne passez pas une très agréable journée, mais adoptez la positive attitude pour qu’on ait envie d’aller vers vous et pour que la personne vers qui vous allez soit réceptive.

Au milieu de la foule, on peut détecter les personnes sociables. En effet, la sociabilité passe aussi par ce que vous dégagez. Si vous voulez paraître sociable, il faudra être souriant et diffuser une aura positive. Vous pouvez même avoir recours à l’usage du langage corporel sans aller dans les gestes excessifs. On peut comprendre que vous ne passez pas une très agréable journée, mais adoptez la positive attitude pour qu’on ait envie d’aller vers vous et pour que la personne vers qui vous allez soit réceptive.

L’apparence compte également. Il faudra aussi faire des efforts sur ce point-là. Les personnes préfèrent être en compagnie d’individus qui prennent soin d’eux. On ne vous demande pas de vous asperger de parfum ou de porter des vêtements de luxe. Des dents éclatantes, des cheveux bien coiffés et des vêtements propres suffiront. Essayez d’être toujours soigné lorsque vous sortez de chez vous, même si vous ne vous rendez qu’à la boulangerie à deux pas de votre maison.

Peu importe l’environnement dans lequel vous êtes, la sociabilité rime avec politesse. On a plus tendance à aller vers les personnes polies et bien éduquées. Même si votre interlocuteur semble avoir le même âge que vous, commencez la conversation en le vouvoyant. Demandez-lui s’il est d’accord que vous vous tutoyez. Un petit « merci » par-ci et un petit « s’il vous plaît » par-là ne vous coûtent rien. Ces mots peuvent faire la différence.

Une personne sociable semble avoir un stock inépuisable de sujets de conversation. Ces derniers l’aident beaucoup dans ces échanges, car si elle a une jeune personne en interlocuteur, elle peut parler de jeux vidéo et si elle a une personne plus âgée, elle peut parler de voyage et de culture. Si vous voulez avoir cette fibre sociale, il faudra alors suivre l’actualité et être ouvert à différentes thématiques.

L’influence sur les autres, notamment la bonne influence, est aussi une qualité qu’ont les personnes sociables. Elles vous transmettent leur bonne humeur rien que par un « bonjour ». Pour avoir cette influence, il faut d’abord être positif.

Lorsqu’on veut bien intégrer un cercle constitué de nouvelles personnes, il faudra être sociable. Ceci ne dit pas que vous devez vous présenter sous une autre facette. Il est possible de rester soi-même et d’être sociable. D’ailleurs, il est important que vous gardiez vos valeurs, vos croyances ainsi que votre ligne de conduite. Restez tout de même ouvert aux éléments que ces individus peuvent vous apporter.

Vous ne pourrez pas empêcher ces personnes d’avoir une opinion sur vous. Même si celle-ci est fausse, vous n’avez pas à vous en faire tant que vous respectez les règles comportementales comme le respect, l’écoute et le partage. Etre sociable aussi, c’est accepter ces avis que les gens portent sur vous sans faire de grand bruit.

Notez tout de même que pour engager une conversation auprès de ce groupe, évitez les débats contemporains liés à la religion et à la politique. Ceux-ci peuvent créer des conflits. Ces personnes ne partageront pas toujours le même point de vue que vous. Si ce type de sujet vient sur la table, évitez d’exprimer à autrui ce que vous n’aimeriez pas entendre. Dans ce cas, on ne vous demande pas d’accepter tout ce qui se dit, mais exposez votre avis en respectant les autres.

L'avis de Laurent

Zoom Block Before-Zoom Text
Zoom Block After-Zoom Text
Naviguez facilement