Comment gérer ses émotions, 7 astuces des coachs en développement personnel

 « Une émotion est donc une réponse à un événement déclencheur. Cet événement peut être externe, c’est-à-dire souvenir dans la réalité, ou interne, à savoir une pensée (souvenir, souci, anticipation, etc.). Précisons que beaucoup de nos émotions sont uniquement déclenchées par nos pensées, sans qu’aucun événement se soit produit. Ainsi les rémunérations mentales qui provoquent l’anxiété ou les scénarios catastrophes que nous nous jouons bien malgré nous.»

Chaque jour, nous sommes confrontés aux aléas du quotidien et, très souvent, nos émotions nous submergent. La colère, le trac, la tristesse et bien d’autres émotions sont la source de nombreux déboires. Nombreux sont ceux qui ont essayé de les dompter, mais dans la pratique, cette tâche est difficile.

Il existe toutefois des techniques psychologiques appropriées visant à aider tout un chacun dans la gestion de ses émotions. On le sait, on ne peut pas totalement contrôler ses émotions, mais il est tout à fait possible de les gérer.  

Qu’est-ce qui déclenche une émotion et quelle est son origine ?

Pour pouvoir gérer une chose, il faut d’abord la cerner. Ainsi, il est important pour nous de savoir ce qui déclenche une émotion. 

Les émotions sont déclenchées par des stimuli externes qui nous font sentir que nos besoins fondamentaux ne sont pas respectés. Ces besoins sont les suivantes :

  • Le besoin de sens
  • Le besoin d’autonomie
  • Le besoin d’estime
  • Le besoin de sécurité…

Le cerveau limbique, ou cerveau émotionnel, qui est une partie de notre cerveau, reste le siège de nos émotions. C’est aussi dans cette zone du cerveau que siègent nos croyances ainsi que nos intuitions. 

Astuces et conseils pour gérer les émotions

Gérer ses émotions est important dans la mesure où cette gestion nous apporte une paix intérieure ainsi qu’une sérénité. 

Retrouvez à travers ces quelques astuces les moyens qui vous aideront à gérer vos émotions.

Connaître ses émotions est primordial pour les gérer plutôt que de les subir. Pour notre bien-être, nous devons rester à l’écoute de notre propre état émotionnel. Cette écoute attentive nous permettra de rester conscients de ce qui se passe en nous et autour de nous. Ainsi, nous pourrons anticiper une approche plus consciente de nos émotions. 

Pour identifier ses émotions, il faut se poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que je ressens face à cette situation ?
  • Quelle est l’intensité de ce que je ressens ?

Lorsque l’émotion en question sera identifiée, il faudra l’accepter pour pouvoir la gérer. En effet, lorsque l’on n’accepte pas une émotion, on la refoule. Et ce que l’on refoule nous ronge de l’intérieur et tôt ou tard ressurgira. 

Par exemple, si vous êtes stressé par votre hiérarchie et que cela vous met en colère, le mieux reste d’accepter votre émotion pour ne pas se laisser submerger. En effet, accepter votre émotion de colère vous permettra de mieux la gérer au lieu de la laisser s’accroître et entraîner de graves conséquences sur votre travail. 

Face à une émotion trop intense, il y a un point où l’on perd le contrôle. L’idée est de repérer les signaux que notre corps émet avant d’atteindre ce fameux point. 

Chaque émotion est traduite par une réaction du corps. Ainsi, vous pouvez porter votre attention sur les éléments suivants :

  • La motricité : les tremblements, le tonus musculaire…
  • Le comportement : agitation, violence, incapacité à agir, etc.
  • La physiologie : la pâleur, le rougissement… 

Par ces constats, vous pouvez ralentir et vous concentrer afin de ne pas vous laisser envahir par vos émotions.

L’anticipation des émotions reste aussi un moyen très efficace pour la gestion des émotions. En effet, l’anticipation vous permettra de vous préparer mentalement à l’évènement et donc à l’émotion qui va l’accompagner. C’est en quelque sorte un moyen de l’affronter. 

Lorsque vous êtes préparé à ce qui vous attend, vous resterez maître de vos émotions. Pas de débordement inutile, ni de gestes ou de mots qui pourraient nuire à votre personne. 

Anticiper ses émotions reste relativement simple. Il vous suffit de vous remémorer une situation antérieure similaire. À partir de vos souvenirs, prenez possession des expériences passées pour vous aider à vous contenir face à une situation donnée. Prenez un instant pour vous, afin de réaliser une analyse de tous les éléments qui ont fait que telle ou telle émotion ait pu surgir et se manifester. 

Prenez cela en considération et préparez-vous pour la prochaine fois.

Avoir une oreille attentive et compréhensive est bénéfique dans la gestion des émotions. En effet, parler à une autre personne nous permettra de relativiser face à une situation donnée. De plus, « l’autre » à qui vous exposerez vos soucis aura un regard neuf et objectif sur la situation. 

De plus, partager ce que l’on ressent permet d’alléger notre cœur et notre esprit. Ceci nous évitera de nous focaliser sur l’émotion en question et de penser à autre chose. Mais il ne faut pas en parler à tout le monde. Tournez-vous vers une personne à qui vous avez une grande confiance et surtout, une personne qui vous connait. 

 Si vous n’avez pas d’ami de confiance à qui vous confier, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel comme un psychologue, par exemple. Se faire coacher est également une bonne idée pour gérer ses émotions.

L’auto suggestion consiste à répéter au moins 20 fois à haute voix des suggestions pour que notre cerveau l’assimile. L’auto suggestion devrait être faite au moins 2 fois par jour. La phrase de suggestion doit être simple afin de pouvoir être prononcée le plus machinalement possible. 

Ainsi, par l’auto suggestion, vous pouvez être capable d’être maître de ce que vous ressentez et de le changer à votre guise. En être conscient vous permettra de gérer facilement vos émotions. 

Mais l’auto suggestion ne se fait pas seulement par des mots. En effet, l’auto suggestion passe également par le corps. Il est clair que nous sourions à cause d’une pensée positive, mais sachez que sourire peut aussi entraîner une pensée positive. Il va de même pour la posture. Se tenir droit et la tête haute agit sur nos émotions. Ceci nous donnera du tonus, générant ainsi des pensées et des ressenties positives. 

Et enfin, pour mieux gérer vos émotions, visualisez en tête de belles images, de belles perspectives… Se connecter à une image qui vous inspire de la joie, du courage ou même de l’amour pourra vous aider à gérer une mauvaise émotion. 

La respiration est la première chose à être instable lorsque l’on est sujet à une émotion. Tous les jours, nous sommes confrontés à des situations nous faisant perdre le contrôle de notre respiration.

Sachez que contrôler sa respiration est une excellente méthode de relaxation face à une émotion trop forte. Le fait de contrôler sa respiration est crucial pour ne pas se laisser submerger par ses émotions. Nous pouvons voir cela chez les sportifs avant leur compétition ou encore chez les politiciens avant leur un débat, par exemple. 

Respirer profondément permet d’oxygéner notre cerveau et de détendre naturellement notre corps et notre esprit. La respiration profonde permet également de détendre le système nerveux central. 

Pour réaliser une respiration profonde, il faut, dans un premier temps, inspirer par le nez et garder la bouche fermée. Lorsque vous sentirez que vos poumons sont pleins, retenez votre souffle pendant 2 secondes. Après, expirez lentement par la bouche jusqu’à ce que votre ceinture abdominale se contracte. 

L’exercice est à recommencer autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que vous vous sentiez détendu. 

Idéalement, la respiration profonde s’effectue dans un endroit calme et les yeux fermés pour une concentration optimale sur vos inspirations et expirations.

La méditation de pleine conscience reste un moyen très efficace qui permet de gérer les émotions. C’est effectivement une sorte de méditation qui consiste à focaliser son attention sur l’instant présent en observant tous les signaux, surtout les faibles, qu’il y a autour de soi. 

Une étude dirigée par les chercheurs de l’université du Michigan et publiée sur le site Frontiers in Human Neuroscience stipule que ce type de méditation aide efficacement dans la gestion des émotions négatives. En effet, elle régule l’activité du cerveau étroitement liée aux émotions. 

La méditation de pleine conscience vous permettra d’accueillir vos émotions et non de les chasser. Les exercices à réaliser sont simples et rapides. Ils peuvent être pratiqués partout. 

Voici quelques méthodes pour faire une méditation de pleine conscience :

 

La météo intérieure 

Cette méthode consiste à observer le « temps » qu’il fait à l’intérieur de votre corps et de votre esprit. Pour le réaliser, concentrez-vous sur votre respiration. Faites le vide dans votre tête et focalisez-vous sur vos émotions. Essayez ensuite de faire un constat météorologique de tout cela dans le genre « il fait un ciel nuageux » ou autre. 

 

Les bulles de savon

Commencez par vous concentrer sur votre respiration et identifiez vos émotions en étant sincère envers vous-même. Ensuite, enfermez-les dans des bulles de savon (mentalement). Puis, au rythme de votre respiration, laissez-les s’envoler et regardez-les partir. Au fur et à mesure que vous respirez, ils vont s’éloigner de plus en plus pour enfin disparaître. 

 

La rivière

La première étape consiste à se concentrer sur votre souffle. Fermez les yeux et visualisez une rivière. Son lit représente vos émotions. Observez-la. Enfin, imaginez vos émotions qui flottent pour disparaître petit à petit.

 

 

La zen attitude

La zen attitude consiste à rester neutre et équilibré quoi qu’il arrive. En adoptant la zen attitude, vous allez rester calme même face à une situation qui, en temps normal, vous mettrait en colère. Ainsi, vous ne ressentirez aucune frustration ni autre émotion du même genre. 

Il existe diverses méthodes pour adopter la zen attitude :

  • Faire des siestes réparatrices : les siestes réparatrices sont surtout destinées à rester zen au travail. Elles se font idéalement après le déjeuner et durent en moyenne 20 minutes. 
  • S’aérer l’esprit : cette aération de l’esprit se fait en se déconnectant de tout ce qui est smartphone, réseaux sociaux, télévision, tablettes ainsi que toutes autres sources d’information. L’objectif consiste à savourer le moment présent. 
  • Chanter ou écouter de la bonne musique : ces exercices permettront de détendre votre corps ainsi que votre esprit.

Au final, gérer ses émotions ne semble pas aussi compliqué que ça. Cette méthode procure toutefois une sérénité et une stabilité dans la vie quotidienne. Se consacrer 10 à 30 minutes par jour est primordial pour garder la forme physique, mais aussi, et surtout pour le mental. La bonne santé physique ne fait pas tout, il est également nécessaire de prendre soin de l’esprit considéré comme la base de notre réussite. 

L'avis de Laurent

Zoom Block Before-Zoom Text
Zoom Block After-Zoom Text
Naviguez facilement