Médias / TV - Laurent Marchand

Médias / TV

REVUE DE PRESSE

JOURNALISTE ... ?

Bienvenue dans l’espace presse de Laurent MARCHAND

Transcriptions

Tout Est Possible

Qui dit rentrée dit nouveaux objectifs. Des rêves et des projets, nous en avons tous. Qu’ils soient personnels, professionnels, amoureux, spirituels ou même financiers. Laurent Marchand, conférencier et coach à Montpellier, considéré comme l’un des 5 meilleurs coachs francophones, se lance pour la troisième année consécutive dans l’aventure Tout Est Possible, un programme de coaching puissant. Comme chaque année, des centaines de participants arrivent avec un rêve, un projet ou simplement l’envie d’avancer et se défaire de schémas répétitifs.

Pendant 9 mois, Laurent s’implique à 200% et s’investit personnellement pour donner des outils concrets, des leviers de dépassement et des conseils applicables pour tous. L’idée, faire exploser tous les blocages qui empêchent d’atteindre son but ultime. Créer sa vie idéale. Vivre pleinement ses rêves.

La formation de coaching qui transforme la vie de centaines de personnes.

Chaque année, le mois d’août est rempli de questions, de nouvelles résolutions, mais surtout, la recherche d’une nouvelle activité pour l’année à venir. Généralement, pour s’octroyer du temps pour soi, on pense tous à s’inscrire au yoga, à la danse ou au sport.

Mais on pense rarement à mettre en place des actions concrètes pour réaliser ses rêves. On continue seulement de rêver sa vie. Hors de question de répéter ce schéma cette année. Dès le 15 septembre, on mise plutôt sur une activité extraordinairement puissante pour devenir la personne que l’on admire. Ce n’est ni de la magie, ni de la folie. Le programme Tout Est Possible n’a rien de plus pragmatique. En transformant l’énergie que l’on dégage, nos pensées changent, puis nos actions et enfin le résultat de ces dernières. La conséquence de notre réalité découle de notre monde intérieur.

9 mois pour tout changer. 9 mois pour se métamorphoser. 9 mois pour passer un cap. 9 mois pour une vie pleine de sens et de puissance.

« On sait qu’on est tellement plus. Qu’on a tellement plus à donner. Qu’on est tellement plus grand. Tout est Possible, ce n’est pas seulement des mots en l’air. Ce n’est pas seulement pour les autres. » Laurent Marchand, fondateur.

Le confinement a été une épreuve difficile, parfois traumatisante pour certains d’entre nous. Quel sens donner à ce qui se passe ? Comment retrouver énergie et élan de vie au quotidien ? Rencontre avec Laurent Marchand, coach, conférencier et créateur du programme « Tout est possible ».

Comment redonner du sens au confinement ?

Laurent Marchand : En soi, le confinement a déjà du sens, car il permet d’éviter la propagation du virus, de se propager et protéger les autres. Malheureusement, ça ne suffit pas. Le sens donner à ce confinement ne peut pas être aussi général. 

Après quelques jours, ça ne tient plus. Simplement parce que le sens a été décidé par ceux qui nous ont demandés de nous confiner. Nous devons trouver un sens personnel à cette situation. Dans un foyer, on n’est pas obligé d’être tous d’accord sur le sens qu’on donne aux choses. Pour trouver le sens que chacun donnera à ce confinement, il est important de se poser la question avec le ventre, les tripes, ce que l’on ressent profondément en nous et non avec la tête. 

Le sens qu’on donne aux choses est toujours porté par une émotion et non par pensée logique ou un processus mental. Lorsque je veux donner du sens au confinement, il est aussi important que je regarde, non pas ce que ça change pour autres, car les autres sont toujours inclus dans le sens que l’on donne à quoi que ce soit. Il est possible de donner un sens très personnel au confinement.

 On peut aussi donner un sens qui ne concerne que notre premier cercle : protéger nos grands-parents adorés ; ou notre cercle plus large : protéger nos amis ; plus large encore : protéger les soignants, ne pas surcharger les hôpitaux ; ou un cercle encore plus large : ne pas diffuser le virus sur tout le territoire ou sur toute la planète. 

Les enfants ont souvent le réflexe de donner une sen très large aux choses et penser à l’échelle de la planète avant de penser à leur premier cercle. Plus on vieillit, plus le sens qu’on donnera aux choses sera personnel. Pour finir, il est bon de s’autoriser à changer le sens qu’on donne à la chose. Parfois, c’est une certaine vision de la situation qui va donner du sens et le lendemain c’est une autre vision qui va donner du sens. Le tout, c’est de rester libre de s’adapter.

Comment retrouver élan de vie et énergie au quotidien ?

Laurent Marchand : Une grande idée reçue affirme que le meilleur moyen de retrouver l’énergie au quotidien, c’est le sport. Pas du tout. Le sport est un moyen très efficace de travailler les muscles les moins sollicités avec le confinement, faire circuler l’énergie, le sang et faire monté l’adrénaline dans le corps… mais ce n’est pas pour autant qu’on va se trouver plus alerte, léger et plein d’énergie. 

Certaines personnes ne font jamais de sport et sont toujours en pleine forme, et d’autre font du sport trois fois pas semaine mais sont toujours sur les rotules. Vous savez pourquoi ? Parce que l’énergie dans le corps est gérée par le biorythme, et ça, peu de gens le savent. 

Si vous voulez garder l’énergie que vous soyez en confinement ou pas, il vous faut accélérer votre biorythme. Avec le sport, c’est possible, il suffit de sauter sur place pendant 30 secondes en souriant. Pourquoi le sourire ? Parce que le biorythme, en accélérant, va teinter votre humeur avec celle du moment. Si vous faites la tête, votre biorythme va s’accélérer en mode « mauvaise vibration ». 

Vous aurez de l’énergie mais un caractère de chien. Si vous souriez, votre biorythme  va s’accélérer en mode «  très bonne vibration ». Vous aurez de l’énergie et en plus une excellente humeur. Un conseil, ne sautez pas plus de 30 secondes. 30 secondes, c’est le temps que met votre corps pour prendre le rythme de vos sauts sur place. 

Au moment où vous arrêtez, il va vivre une sorte de frustration et va conserver l’accélération du biorythme plus longtemps. Ça peut durer toute une journée. Si vous n’êtes pas motivé par les sauts sur place (problèmes articulaires, situation en fauteuil…), retranchez-vous sur le deuxième mouvement le plus efficace : la musique. 

Mettez un morceau qui bouge bien et défoulez-vous ! Attention, pas plus de 30 secondes. Après les 30 secondes arrêtez-vous net ! Vous allez ressentir comme une très grosse énergie se diffuser dans votre corps. La journée va s’annoncer très agréable. Bien-sûr, vous pouvez accélérer votre biorythme autant de fois que vous voulez.

 

Laurent Marchand élargit le champ du possible

INTERVIEW. Laurent Marchand, coach en développement personnel depuis près de 15 ans, est actuellement à La Réunion pour donner une série de conférences et d’ateliers inspirants. Samedi et dimanche prochains, le conférencier proposera ses deux derniers ateliers. Rencontre.

Pourquoi êtes-vous devenu conférencier ?

Laurent Marchand : Je suis un enfant des cités. J’ai eu une enfance et un parcours un peu chaotique à Paris. J’ai appris la vie à la dure. Et ma vie de jeune adulte n’a été que montagnes russes, laissant au fond de moi une insatisfaction profonde. 

J’ai fini par faire un arrêt cardiaque à 30 ans. Je me suis dit, à ce moment-là, que si ma vie était si embrouillée, c’est que j’y étais pour quelque chose. 

J’ai commencé alors à m’intéresser au développement personnel. Pourtant, je trouvais ça complètement inutile à l’époque. Je pensais que c’était destiné aux gens qui souffraient de troubles psychologiques. 

J’ai rencontré des gens qui m’ont notamment expliqué les principes de cause à effets. Cela a piqué ma curiosité. J’ai commencé à travailler avec un coach et petit à petit, j’ai avancé. Je me suis adonné de manière acharnée au développement personnel. A chaque fois que je faisais un pas, ma vie entière basculait vers quelque chose de 100 fois meilleur. 

Lorsque tout allait mal, j’aurais aimé que quelqu’un m’aide. A l’époque, il n’y avait pas tous ces ateliers, conférences, etc. sur le développement personnel. Je me suis promis que si un jour je finissais par sortir de cette galère, je passerai du temps à partager mon expérience afin qu’elle serve à d’autres.

Quel message souhaitez-vous transmettre aux gens ?

Laurent Marchand : Les gens passent beaucoup de temps à penser qu’il leur faut toujours quelque chose de plus. Le message que je veux transmettre, c’est que tout ce dont on a besoin se trouve à l’intérieur de nous.

Et nous passons notre temps à nous mettre des bâtons dans les roues.

Le développement personnel ne m’a pas appris à faire des choses, à arrêter de croire que j’en étais incapable. J’ai enfin ouvert les yeux.

Si je suis devant une porte et que je me dis que je n’ai pas le droit de l’ouvrir, je ne l’ouvrirai jamais. Mais si je réussis à travailler sur moi-même pour oser la pousser, j’aurai la chance de toucher l’inconnu.

Nous nous imposons nous-mêmes des barrières. Ce n’est ni la société, ni les gens, c’est nous. Et ce sont ces barrières qui nous empêchent d’ouvrir des portes. C’est pour cela que j’ai fondé le mouvement social « Tout est possible ».

Sur quelle méthode vous appuyez-vous ?

Laurent Marchand : Je m’appuie sur le bon sens. Je connais beaucoup d’outils techniques mais disons que le bon sens est vraiment le concept sur lequel je m’appuie en permanence. Il est universel.

Je vous explique : ce n’est parce qu’un plombier utilise une clé de douze en or que ça fait de lui un bon professionnel. Il faut d’abord qu’il ait compris les principes de la robinetterie.

De quoi parleront vos derniers ateliers sur l’île ?

Laurent Marchand : Samedi je présente un atelier « Connexion ». Il s’agit d’apprendre à faire confiance à son intuition. Nous avons deux façons de progresser dans la vie. Soit on écoute sa tête, soit on écoute son intuition. Lorsqu’on écoute son mental, nous avons souvent de mauvaises réponses.

Lorsqu’on écoute son intuition, nous avons la plupart du temps les bonnes réponses. Sauf que les gens ne savants pas écouter leur intuition. Ils sont complètement déconnectés d’eux-mêmes. L’idée est de se connecter à nouveau avec notre intuition.

Dimanche, je parlerai de la matérialisation ou comment matérialiser les choses que l’on désire. Là, on apprendra à changer son état d’esprit, on change forcément ce que l’on créé.

Autre chose à rajouter ?

Je suis super heureux d’être à la Réunion. C’est mon premier passage sur l’île. J’ai beaucoup de clients réunionnais mais je ne la vois que sur skype. Je suis content de venir à leur rencontre aujourd’hui.

 

2020 est une année particulière. Certains disent que c’est une année maudite et d’autres une année charnière, bénéfique à notre développement. Quoi qu’il en soit, c’est une année éprouvante, sur laquelle il est intéressant, voire nécessaire de se pencher par le biais de la méditation. Laurent Marchand, célèbre coach en développement personnel, nous donne des pistes. Texte : Aurore ESC lauze

REDONNER DU SENS A TOUTE CHOSE

Les événements de 2020 auront remis en question de nombreuses certitudes, qu’elles soient politiques, sociales, environnementales, culturelles, familiales, professionnelles, personnelles et même amoureuse … 

Cela a bousculé le sens que l’on donnait à chacun des domaines de notre vie. Si cette année nous a éprouvés, elle a aussi permis d’identifier nos zones de tranquillité et nos zones de peur. En regardant ces zones de façon honnête et responsable, il est possible de redonner du sens à cette épreuve.

Exercice : posez-vous ces questions : quels sont les domaines de ma vie dans lesquels je me sens instable ? Quels sont ceux dans lesquels je me sens solide ?  Ces deux interrogations peuvent éclairer nos prochaines évolutions personnelles, ou devenir les bases de nos méditations quotidiennes. Ce pour aller chercher en sol l’assurance qu’il nous manque, la puissance nécessaire pour avancer paisiblement vers l’avenir.

Notre expert : Laurent Marchand Coach en développement personnel, conférencier, créateur du mouvement #TousEstPossible (mouvement social inspirant, contenant un programme de 4 formations : Tout Est Possible, Tous Est Possible Connexion, tout Est Possible Scan Thérapeutique, Tout Est Possible Masterclass). Plus d’informations sur Laurent-marchand.com

L’AVANT / APRES : EST-IL VRAIMENT NECESSAIRE DE DETRUIRE ET RECONSTRUIRE ?

Les médias et les personnes publiques qui s’expriment sur 2020 parlent beaucoup de reconstruction, or, l’idée d’une reconstruction implique qu’il y ait eu destruction. Tout esprit conscient sait que rien n’a été détruit, tout a simplement évolué. La vision que nous avons d’une reconstruction implique également de « refaire » les choses, c'est-à-dire de se baser sur des éléments du passé pour les reproduire dans l’avenir. 

Mais là encore, tout esprit conscient sait que l’axe du temps global, c’est le présent. Il n’y a donc aucune reconstruction à envisager, rien qui soit nécessaire à retrouver, mais au contraire, tout à créer. Le travail de chacun est donc d’aller chercher en soi quelles expériences il est désormais important de vivre.

Exercice : dans vos relations avec les autres et vos relation avec vous-même, posez-vous en conscience et intégrez dans vos méditations ces questions : quelle expérience je souhaite vraiment vivre dans ma relation à moi-même ? Quelle expérience je souhaite vraiment dans ma relation aux autres ? Quelle expérience je souhaite vraiment vivre dans ma contribution au monde ?

UNE VISION JUSTE DE SOI, DES AUTRES ET DU MONDE

Une vie confortable n’est pas une vie qui nous permet d’évoluer, car elle ne nous permet jamais d’aller à la rencontre de nos potentiels, de nos capacités cachées. C’est pourtant la vie que nous voulons tous. 

Aujourd’hui, il est important de regarder ce monde si trouble et si surprenant comme un champ d’expérimentation en mouvement constant, qui nous permet d’aller plus en profondeur dans notre créativité tout comme dans la connaissance de soi.

Exercice : lorsque vous êtes face aux actions des autres, même les plus sombres qui soient, tentez de ne pas être dans le jugement, mais au contraire interrogez-vous sur vos implications, vos attitudes, votre contribution, vos réflexions. Il ne s’agit pas de voir tout en rose, mais de construire à partir de la paix intérieure, et à notre niveau, un monde plus juste, des relations plus profondes, des actions plus cohérentes.

UNE OCCASION EN OR DE TRANSFORMATION

Avec cette année 2020, nous avons l’occasion de poser un regard neuf sur notre relation au monde, aux autres et sur nous-mêmes. Ne devenons pas des théoriciens de la paix intérieure, mais des apprentis permanents, amusés par ce que le monde offre d’opportunités pour trouver le recul malgré le chaos ambiant. 

Forts de cette conscience qui peut désormais nous permettre d’envisager le monde différemment, nous pouvons ouvrir en grand les portes du changement. A commencer par le nôtre, évidemment.

Exercice : prenez le temps de méditer dès que l’occasion se présente. Ce seront vos premiers pas vers une conscience dénuée de peurs et de jugements. Elle vous portera vers une ouverture d’esprit plus grande, vers un renouveau intérieur et un regard paisible sur le monde.

Mini séance en cas de coup de stress

Visualisez ce qui vous déstabilise, respirez profondément. Méditez à partir de « je suis ». Répétez ces mots à voix basse, plusieurs fois, calmement…  « Je suis »… jusqu’à ce que l’émotion s’efface.

Vous pouvez également le faire en visualisant une personne qui génère de la colère ou de la peur en vous. Gardez-la en vision devant vous et respirez profondément, puis répété plusieurs fois « je suis »… jusqu’à ce que l’émotion s’efface.

Lattes. Pour concilier vies professionnelle et personnelle dans un esprit de réseau.

Laurent Marchand : « Je ne connaissais pas le cowrorking avant d’ouvrir ce lieu. C’est la meilleure idée de ma vie. » 

Dans les locaux cosy et fonctionnels de l’espace Coworking Montpelier à Lattes, Laurent Marchand, le créateur des lieux, vante les mérites d’une formule qui a le vent en groupe.

Le coworking séduit les travailleurs, qu’ils soient indépendants, auto entrepreneur ou même salariés loin de leur maison mère. « Nous avons même un coworker en télétravail que sa société a finalement réinstallé ici », confie Laurent Marchand. 

Les entreprises sont souvent soucieuses de rompre avec l’isolement de leur salarié détaché. « En plus, ce sont des travailleurs exemplaires, en respectant largement leurs horaires. C’est un fonctionnement qui fait du bien à tout le monde. »

Des profits très divers

Laurent Marchand : Dans le coworking lattois ouvert depuis novembre 2014, une trentaine de personnes fréquente les lieux. « Certains coworking sont axés sur un secteur particulier. Pour fédérer des gens d’un même milieu professionnel et créer des contacts. Nous avons préféré ouvrir à tous les profils. C’est plus intéressant. On découvre des métiers et des façons de penser différentes. »

A Lattes, on trouve des développeurs informatique, de la gestion administrative de sociétés des intervenants dans le domaine de l’environnement, des infoprenariat (vente de produits d’information sur internet), de la formation en ligne sur le développement d’affaires…

La cuisine commune est un lieu de partage où l’on trouve notamment un mur qui compile « LA » citation de chacun, relevée, comme il se doit, par les autres… « Le jeu consiste à trouver qui a dit quoi », plaisante Chloé.

« Le coworking, c’est avant tout un état d’esprit. C’est une petite famille. Il y a beaucoup d’entraide et de réseau. », confie Laurent Marchand. « J’ai ouvert cet espace pour ne plus travailler seul chez moi. Rapidement les premiers coworker sont arrivés et le lieu d’est rempli. Aujourd’hui, on réfléchit à s’agrandir. »

Ce coworking veut proposer une nouvelle façon de concilier travail et vie personnelle. « En proposant un espace de travail où l’on se sent comme chez soi », confie Chloé. Les coworkers peuvent ainsi se retrouver en soirée ou pour un concert, une crêpe partie ou autour d’un plat commun concocté par un ami cuisinier.

Ce jour là, ils déjeunaient ensemble à midi autour de Marion qui partait en congé maternité. Avec d’anciens coworkers partis depuis sur Avignon. L’esprit de famille… THIERRY DUBOURG  tdubourg@midilibre.com

PRATIQUE

Au mois

Le système est basé sur un forfait minimum d’un mois, avec un décompte des jours qui permet de ne pas avoir de limite de durée. Un grand open space est à la disposition des coworkers ainsi qu’un lieu plus décontracté avec des sofas, une salle de réunion que l’on peut réserver à l’heure ou à la journée, un studio vidéo…

« TOUT EST POSSIBLE ! »

Laurent Marchand a réussi à transformer sa vie grâce au développement personnel et partage son expérience avec vous depuis une quinzaine d’années. Le coach, fondateur du mouvement social « Tout Est Possible » et des sites web : « riche-et-heureux.com », « coaching-pour-reussir.com », « soyezheureux.com »… sera dans l’île du 14 au 24 avril pour des conférences et ateliers à ne pas manquer si vous souhaitez vivre une vie qui vous correspond vraiment !

Comment avez-vous été amené à vous intéresser au développement personnel ?

Laurent Marchand : Personnellement, je ne croyais pas du tout aux bienfaits du coaching. Mais j’ai eu une vie très mouvementée et j’ai compris un jour heureusement qu’il fallait que je réagisse. J’ai rencontré des personnes disposées à m’aider et je me suis lancé dans un travail personnel… de manière intense. 

En effet, chaque petit pas que je faisais transformait tellement des choses dans ma vie que du coup, j’ai eu très soif d’apprendre, de comprendre et d’expérimenter les choses. Je me suis rendu compte que j’avais une vie horrible parce que j’avais une interprétation des choses qui l’a rendait horrible.

Pourquoi avoir voulu le partager avec le public ?

Laurent Marchand : Très vite, j’ai pensé que j’avais un rôle à jouer là-dedans. Ma vie s’est transformée à vue d’œil et j’ai eu envie de partager mon expérience. J’ai découvert que nous avions tous des capacités incroyables mais que nous passions notre temps à croire que nous étions limités. Aujourd’hui, je fais de la philosophie du comportement humain… pour mieux réveiller les gens sur tous les aspects incroyables qu’ils ont et qu’ils ne connaissent pas.

 J’ai très vite eu une adhésion de mon public par rapport à mon discours. L’idée est d’aider mes clients à comprendre que certains leviers peuvent nous permettre de mieux réussir tout en devenant de plus en plus heureux. « Devenez de plus en plus heureux et vous deviendrez de plus en plus riches, et pas l’inverse ! »

Quels sont les domaines dans lesquels vous intervenez et pour quelles problématiques peut-on faire appel à vous ?

Laurent Marchand : Tous les domaines sont liés. C’est pourquoi je travaille aussi bien sur le personnel, que sur le professionnel, le familial, le sentimental…

Mon coaching principal s’appelle : Tout est possible ! Mon métier consiste à lever les voiles sur les capacités qu’on les gens sans s’en rendre compte. Ils n’ont rien à apprendre ; ils ont juste à se reconnecter à eux. Et tout est grâce à eux, c’est important de le préciser et non grâce à moi !

L’intérêt c’est juste de comprendre le processus et de l’appliquer dans sa vie.

Vous réaliser également des séances de « scan corporels », pouvez-vous nous dire de quoi il s’agit ?

Laurent Marchand : Effectivement, depuis quelques années, mon travail sur la connaissance de soi m’a mené vers la connexion énergétique. Pour moi, c’est incontournable de s’intéresser au corps lorsqu’on parle de développement personnel. Il faut comprendre le mental certes mais aussi comprendre comment les choses se passent à l’intérieur de soi. 

Donc j’ai travaillé sur ma capacité à ressentir, j’appelle cela le sens numéro 6 qui nous permet de percevoir autour de nous. En ce qui me concerne, je l’ai travaillé au point de ressentir ce qui se passe à l’intérieur des gens.

 Pendant ces séances de scan corporels, je lis ce que je sens de l’énergie des gens et ça leur donne des indications sur où l’énergie circule ou ne circule pas. C’est une lecture de l’information présente dans votre corps.

Quel sera votre programme lors de cette première visite dans l’île ?

Laurent Marchand : J’ai des clients dans las francophonie entière et notamment à la Réunion que je rencontrerai enfin lors de mon séjour du 14 au 24 avril prochains. Je travaille avec des professionnels également comme Axelle Perez, sophrologique, avec qui nous avons décidé d’organiser ces rencontres.

Les conférences : « Modifier radicalement votre pouvoir à l’argent » et « Entretenir des relations merveilleuses avec tous ceux qui vous entourent », sont déjà complètes. Mais il y a aussi trois ateliers au cours desquels je vous proposerai des outils en or sur trois thématiques essentielles du développement personnel : « Acquérir et garder la méga confiance en toutes circonstances », le dimanche 15 avril, ‘Tous est possible #connexion », le samedi 21 avril « Tous est possible #matérialisation », le dimanche 22 avril. Et je vous prouverai que oui, tout est possible !

Renseignements par mail : axelleperez@axelle-perez.re ou sur la page Facebook de l’événement : TOUT EST Possible avec Laurent Marchand.

Souvent considérées comme des « fausses » maladies, les maladies psychosomatiques sont pourtant bien réelles. Aucun virus n’est en cause, c’est l’esprit qui se trouve à l’origine des maux. Stress, eczéma, maux de ventre… découvrez comment apprendre à gérer au quotidien ces pensées négatives qui vous gâchent la vie.

Imaginez-vous en vacances, sur la plage, face à une mer turquoise, un soleil radieux et un petit vent qui vient vous caresser le corps. Tout est parfait… Et puis, vous repensez à votre départ en vacances, aux valises et … vous vous demandez si vous avez bien fermé la fenêtre. Vous revoyez la scène et là, impossible de vous souvenir si oui ou non vous avez refermé cette fichue fenêtre, celle qui était grande au moment du départ.

 D’un bond, vous vous redressez, vous sentez le stress monter, une goutte de sueur perle sur votre front, votre cœur bat plus vite, vous vous affolez. Voilà comment une seule pensée peut modifier intégralement votre état physique, même si l’environnement est idéal et qu’il n’y a aucune raison extérieure de vous stresser. Maintenant, une question se pose.. croyez-vous vraiment que ce stress soit anodin pour votre santé ?

Un esprit tourmenté crée plus de maladies

Imaginez maintenant qu’une pensée de stress tourne en permanence dans votre tête. Il y a des milliers de raisons pour que ça arrive : ce que pensent les autres / est-ce que vos proches vous aiment / est-ce que vous allez relevez les défis au travail / est-ce que vous allez payez vos factures. Et ça, ce ne sont que les pensées conscientes. Imaginez le nombre de pensées inconscientes qui peuvent aussi tourner en boucle ?

Un traumatisme de l’enfance, la culpabilité, le sentiment d’injustice, de rejet, de trahison, d’abandon. Et bien toutes ces pensées ont une influence énorme sur la qualité de votre santé. Elles perturbent l’énergie qui circule naturellement dans votre corps. Ces tensions, à force d’être répétées, finiront par devenir des symptômes et donc des maladies.

Une théorie rejetée dans les années 80

Vous en avez sans doute entendu parler. On appelait ça : les maladies psychosomatiques. Une théorie apportée par les psychanalystes affirmait que les maladies étaient toutes provoquées par la pensée. Mais à l’époque la communication sur le sujet était tellement mauvaise que les gens ont tout compris

RADIO

Télévision

presse écrite

Nous contacter