Envie d’en finir avec les regrets ?

femme-blonde-frustree-stressee-arrache-cheveux-regrette-s-etre-trompee_95891-753

Malheureusement, les regrets peuvent se faire présent suite à nos actions. Ils sont omniprésents, puissants pour certains, plus discrets pour d’autres…, mais toujours présents ! On ne saurait définir avec exactitude ce qu’est un regret. Nous savons seulement que ce dernier est douloureux, nous consume à l’intérieur et nous détruit à l’extérieur. Nombreux sont ceux qui essaient, tant bien que mal, d’échapper à leurs regrets. Hélas, ils nous rattrapent toujours un jour ou l’autre, sauf si nous décidons de prendre le contrôle. Vous vous demandez comment faire ? Nous vous révélons 7 astuces de coach en développement personnel pour en finir avec les regrets.

Enora Mengus, coach de vie professionnelle diplômé et consultante en développement personnel, nous livre une méthode concrète pour surmonter les regrets et les remords. Elle rappelle que les regrets ne sont que des concepts auxquels nous pouvons croire ou non. Pour s’en libérer, Mengus propose d’agir et de réaliser un travail sur soi.

Pour cela, le coach propose de prendre une feuille de papier et un stylo. Divisez la feuille en deux colonnes. Dans la première, vous inscrirez les certitudes qui vous font du mal et dans la deuxième, vous listerez celles qui vous font du bien. Une fois les deux listes terminées, lisez-les et choisissez les croyances que vous aimeriez garder dans votre vie et celles qui n’y ont pas leur place.

Soyez reconnaissant, utilisez la gratitude pour atténuer vos regrets et vos remords. Procédez petit à petit, concentrez-vous sur ce qui contribuera à vous rendre heureux. Enora Mengus nous invite à agir pour notre bien, à faire le bon choix, car au fond, nous sommes les seuls responsables de notre bonheur. Notre bonheur, notre choix de nous focaliser sur nos regrets et de vivre malheureux ne dépendent que de nous !

Alain Curabet est un autre coach en développement personnel qui œuvre également en tant que consultant, formateur et thérapeute. Pour lui, les regrets sont des sentiments qui surviennent lorsque nous n’obtenons pas le résultat escompté en rapport avec une chose donnée. Il s’agit également d’un état nostalgique, mélancolique en référence à un état émotionnel positif qui est passé.

Le regret rend triste, il emprisonne l’esprit et devient un véritable fardeau empêchant notre épanouissement. Nous devons nous en libérer pour éprouver à nouveau du bien-être. Pour cela, Alain Curabet nous apprend à gérer les regrets de manière positive.

Tout commence par l’acceptation. Le coach en développement personnel nous invite à accepter le fait que nous ne contrôlons pas la situation afin d’avancer et d’oublier la raison de nos regrets. Nous devons prendre conscience de notre changement, de notre évolution et ne plus être la personne que nous étions auparavant.

Alain Curabet rappelle également que les regrets amenuisent notre confiance en soi. Il est donc primordial d’œuvrer pour la retrouver afin de se sentir mieux et de retrouver une estime de soi. Alain Curabet recommande un accompagnement par un professionnel tel qu’un coach en développement personnel d’un psychothérapeute ou d’un thérapeute.

Ces professionnels peuvent vous aider à vous contenter de ce que vous avez pour ne plus revenir en arrière et penser au passé. Ils vous aideront à évoluer vers le futur sans regret. Vous pouvez également faire un travail sur vous-même pour retrouver votre estime de soi.

Vous devez réaliser une introspection suivie d’actions qui tendront à améliorer votre confiance en vous. Passer plus de temps avec vous-même, vous concentrer sur tout ce qui est positif sur vous et votre vie, réapprendre à vous aimer…, vous pouvez adopter autant de méthodes que vous pouvez afin de reprendre confiance en vous.

On regrette toujours le passé, jamais le présent et encore moins l’avenir. Les regrets sont liés à des événements ou des faits passés que l’on aimerait aujourd’hui modifier ou changer en fonction de ce que l’on pense être le mieux approprié à la situation. Les regrets sont de véritables obstacles à votre bonheur.

Vous ne pensez plus au présent et oubliez vos objectifs futurs. Vous êtes tout simplement prisonnier de votre passé, un passé que vous ne contrôlez plus désormais. Toutefois, selon Alain Curabet, vous avez le choix.

Vous avez le choix entre rester prisonnier de vos regrets ou avancer et vivre une vie positive. Répondez simplement à cette question : « Qu’est-ce qui est important pour moi à partir de maintenant ? ». Identifiez ce qui importe réellement pour vous, représentez-vous cette place où vous souhaiteriez être, fixez-vous des objectifs à atteindre et oubliez votre passé.

Les regrets nous font également oublier le véritable sens de notre vie. Nous n’avons donc plus de repère. La méthode Ikigai, originaire du Japon, est fortement recommandée pour nous aider à retrouver un sens à notre vie.

Héctor Garcia et Francesc Miralles, auteurs espagnols du fameux ouvrage La Méthode ikigai, découvrez votre mission de vie (Solar), expliquent que le terme Ikigai combine deux mots japonais. Le premier, Iki, signifie « vie » tandis que le second, « gai », veut dire « ce qui en vaut la peine, ce qui a de la valeur ».

Les Japonais croient que chacun de nous a son propre ikigai, enfoui au fond de nous, sans que l’on en prenne toujours conscience. L’ikigai évolue suivant notre âge et nous devons nous harmoniser avec ce dernier à chaque étape de notre existence.

Trouver son ikigai permet de se délester des regrets, car on reste centré sur l’essentiel : la recherche du véritable sens à notre vie. Parmi les nombreuses méthodes existantes, nous préconisons celle consistant à noter toutes les qualités que l’on possède sur une double page. Des qualités que l’on pense avoir et de celles que notre entourage nous attribue, et ce, depuis toujours.

N’en perdez pas une miette, faites une liste longue et exhaustive de ce qui vous rend spécial. Prenez votre temps ! Choisissez parmi votre liste les trois qualités les plus importantes à vos yeux et qui vous caractérisent le mieux. Surlignez-les à l’aide d’un surligneur. Concentrez-vous sur ces dernières.

Souvent, ce sont les choses ou les événements qui nous dépassent, que l’on ne peut pas contrôler. Mais une fois que nous apprenons à les gérer, ces derniers ne nous détruisent plus. Il en est de même pour les regrets. Au lieu de se laisser submerger, pourquoi ne pas apprendre à les gérer ?

Procédez petit à petit pour le faire. Commencez par comprendre vos regrets, notamment leur source. Sachez d’où ils proviennent et pourquoi ils sont là. Cela nous permet, par la suite, de différencier les choses sur lesquelles nous avons un contrôle et celles qui nous échappent complètement.

En effet, certains regrets sont encore remédiables tandis que d’autres, ne le sont pas. Il y a toutefois une solution pour chacun de ces cas. Vous pouvez toujours aller de l’avant et vous servir de vos regrets, les transformer en leçons pour votre avenir. Si les choses qui se sont passées sont irrémédiables, vous pouvez apprendre petit à petit à les accepter pour aller de l’avant.

Lorsque les regrets vous submergent, vous avez tendance à dramatiser, à avoir peur, à croire que tout est fini pour vous. Et pourtant, votre vie ne s’arrête pas là. Arrêtez de croire que votre vie s’arrête parce que vous regrettez profondément une chose. Au final, tout ceci est dans votre tête.

Si vous ouvrez bien les yeux et faites le point sur votre vie, vous verrez que tout continue à bouger et que vous continuez à vivre. Arrêtez d’agir comme si le monde s’écroulait. Ne vous laissez plus influencer par vos regrets, mais prenez le dessus. Fortifiez votre mental afin qu’il ne se laisse plus abattre par les remords du passé. Si vous ne parvenez vraiment pas à vous en libérer, faites des activités qui pourraient vous les faire oublier.

Vous avez toujours rêvé de reprendre vos études ? Faites-le. Mettez-vous au yoga, au cyclisme, au chant ou à la danse. Faites ce qui pourrait vous distraire, qui pourrait vous aider à mettre de côté vos regrets. Il ne s’agit pas de les fuir, mais plutôt de continuer à vivre malgré leur existence.

 

Quels que soient vos regrets, n’oubliez jamais que vous êtes le seul maître de votre vie. Vous décidez de ce qui est bon pour vous et de ce que vous voulez faire. Qu’importent les méthodes et astuces existantes, aucune ne fonctionnera si vous n’êtes pas déterminé à vous affranchir de vos regrets. Alors prêt ?

L'avis de Laurent

Zoom Block Before-Zoom Text
Zoom Block After-Zoom Text
Naviguez facilement