16 astuces des grands businessmen pour réussir leurs affaires -

Jeff Bezos, Bill Gates, Warren Buffet… De grands businessmen dont le parcours en inspire plus d’un et figurant chaque année dans le Top 3 des plus grands milliardaires au monde. De grands hommes qui ont débuté en bas de l’échelle pour se retrouver aujourd’hui à la tête d’empires impressionnants. De grands hommes partis de rien, mais qui ont usé de leur patience, de leur persévérance et de nombreuses autres astuces pour arriver à leur place actuelle. Tu veux connaître leurs secrets ? Lis notre article !

16 ASTUCES DES GRANDS BUSINESSMEN POUR RÉUSSIR LEURS AFFAIRES

Le mot de Laurent

a

“Dans le monde du développement personnel, il y a beaucoup d’idées reçues. Aujourd’hui certaines d’entre elles deviennent carrément contre-productives pour les clients. J’ai pensé qu’il serait intéressant d’analyser chacun de ces concepts erronés et de les éclairer d’un jour nouveau.”

Salut à tous ! C’est Laurent Marchand. Bienvenue dans cette vidéo ! Aujourd’hui, je vais vous parler d’un article que j’ai lu, qui s’appelle “16 astuces des grands businessmans pour réussir leurs affaires”. Dans cet article, il y a pleins d’astuces, il y en a 16 en fait, qui sont :
les grands businessmen sont :

  • visionnaires,
  • croyez en vous,
  • soyez passionné,
  • travaillez,
  • osez prendre des risques,
  • bâtissez votre réputation,
  • faites votre propre promotion,
  • créez un business plan,
  • sachez vous entourer,
  • construisez un réseau solide,
  • une équipe solide à vos côtés,
  • apprenez la gestion budgétaire,
  • le client est roi,
  • soyez autonome,
  • restez motivé,
  • apprenez à vendre,
  • et la 16e qui est à mon avis celle que je garderai en fait finalement, si je devais en garder qu’une c’est : « ne cessez jamais d’apprendre ».SURTOUT, ne cessez jamais d’apprendre sur vous

Moi, c’est ça l’astuce que je vous donnerai. Honnêtement, j’ai travaillé sur les systèmes qui permettent de réussir sur ce qu’on appelle la conscience de richesse, la conscience de réussite.
J’ai travaillé là-dessus pendant à peu près une quinzaine d’années. Pendant ces quinze ans, j’ai passé pas mal de temps avec un businessman, un homme d’affaires extrêmement performant, un mec qui est milliardaire, qui a plusieurs entreprises dans le monde, qui réussit quasiment tout ce qu’il fait. Il a fait du business dans le pétrole, il a fait du business dans les banques, il a fait du business dans les nouveaux médias, il a fait du business dans le divertissement, il a même été artiste. Tout ce qu’il a touché, il l’a réussi. Pourquoi ? Simplement parce que ce mec se connaît personnellement. Et comme il se connaît très bien, il n’a pas de limites. Et comme il n’a pas de limites, il trace tout droit et réussit tout.

En fait, toutes ces injonctions, tout ce qu’on vous conseille dans ce type d’articles, sont des choses qui sont totalement extérieures et qui sont des stratégies. Mais on ne peut pas réussir si on pose des stratégies. D’ailleurs, cet homme d’affaires me disait toujours quelque chose : « méfie-toi des gens qui t’expliquent comment tu dois faire », pourquoi ? Parce que la première idée, la première erreur c’est de croire qu’il faut faire quelque chose. Il y a des gens à chaque fois qu’ils ont une idée, il se pose la question de savoir : « comment je vais faire pour développer cette idée-là ?”. En fait, ce n’est pas ce que je dois faire pour développer, c’est :

Qui je dois être pour développer ?

(Ça, c’est différent) Parce que j’en prends une au hasard : “une équipe solide à vos côtés”, moi j’ai rencontré des gens dans ma vie qui m’ont vraiment aidé sur des projets. Ils étaient beaucoup plus performants que moi, ils étaient beaucoup plus intelligents, ils étaient presque même beaucoup plus motivés alors qu’il s’agissait de mon projet et ce n’est pas pour autant que ça a réussi.

Une équipe solide, j’en ai eu des centaines de fois autour de moi et ce n’est pas pour ça que ça a réussi. Mais mes projets ont réussi. Parce que moi-même, je n’étais pas aligné, moi-même je ne savais pas véritablement ce que je voulais, pourquoi ? Parce que je ne savais pas qui j’étais, je ne savais pas quelles étaient les capacités qui étaient à l’intérieur de moi, qu’est-ce que j’avais à dire en fait. Moi je vous donne un conseil, un seul :

Prenez du temps pour savoir qui vous êtes

Déjà, prenez du temps pour savoir que vous avez des ressources incroyables. En fait, on ne se connait pas soi-même, mais en règle générale on ne connaît pas l’être humain. Lorsqu’on commence à s’intéresser à l’être humain, on se rend compte que l’être humain a des potentiels incroyables, des ressources, des leviers d’intelligence, des leviers de capacités totalement dingues.

Au cours de ma carrière, j’ai rencontré des gens qui ont réussi à faire des choses incroyables juste parce qu’ils sont allés chercher un levier chez eux, qui leur a permis vraiment de créer des choses incroyables.
Ces leviers, c’est parfois la colère, parfois c’est le désir de rester en vie, parfois c’est plein de choses, c’est un coup de tête idiot, c’est à dire : « j’y vais » et parfois c’est même carrément inconscient. Ces gens ne sont pas rendus compte qu’ils étaient en face d’un challenge énorme, ils y sont allés de manière tout à fait spontanée, quasiment innocente et ils ont créé quelque chose d’extraordinaire sans même s’en rendre compte.

En fait, quand on commence à s’intéresser à soi, on se rend compte que tous ces leviers, on les porte. Nous avons des ressources en nous qui sont colossales, on a des capacités qui sont colossales, sauf qu’on en doute. Alors, on va créer une équipe solide, on va s’entourer, on va faire un réseau, on va chercher des clients. Sauf que la base c’est nous, et cette base-là, elle est friable, elle n’est pas solide, alors ça ne veut pas dire « contrôler, être fort… » Pas du tout, c’est « se connaître ». « Vouloir contrôler » ce n’est pas avoir conscience de ses capacités, vouloir être fort. Donc, si vous voulez réussir en affaires :

Essayez d’aller à la rencontre de vous

Alors, ça veut dire quoi aller à la rencontre de soi ? En fait, on a tous une identité. Moi, mon identité c’est Laurent Marchand, je suis né à tel endroit ou dans tel lieu, mon numéro de sécurité sociale c’est ça. Mais ça, ça ne me définit pas, ce n’est pas vrai. En fait, ça aide la société à savoir qui je suis, les impôts à savoir où je suis, voilà. Mais en gros, ça sert qu’à ça.

Qu’est-ce que je suis en réalité ? Qui je suis en réalité ?

En réalité, je suis une énergie en fait. Et je suis venu sur cette terre, j’ai quelques années devant moi pour vivre, qu’est-ce que je décide de bâtir. Après, je peux toujours me prendre la tête à me dire : « ouais, mais qu’est-ce que vous pensez de mes parents, mais qu’est-ce que vous pensez de ceci et cela ». Finalement, c’est tellement de temps perdu.

Dernièrement, je suis intervenu dans une école de commerce et je discutais avec des jeunes et je leur demandai : « c’est quoi réussir pour toi ? »
Il y en a un qui m’a sorti : « c’est faire en sorte que mes parents soient fiers de moi » je lui dis : « alors, tu sais quoi, tu arrêtes tout de suite. Arrêtes tout de suite, tu ne réussiras jamais. Parce que le jour où tes parents seront vraiment fiers de toi, toi tu ne seras pas fier de toi, toi tu auras fait les choses exactement comme eux ils le veulent, mais pas comme toi, tu le veux. Tu auras passé plus de temps à t’intéresser à eux, qu’à t’intéresser à toi ».

Intéressez-vous à vous-même

Essayez de savoir ce qui se passe à l’intérieur de vous. Qu’est-ce qui fait que tous les matins vous allez vous lever pour aller au travail, rester motivé, ça veut dire quoi rester motivé ? Ça, c’est :

Croyez en vous, restez motivé

Je ne sais plus c’est quel numéro d’astuces, mais c’est ouf quoi ! Pourquoi on dit ça ? Donc c’est quoi “rester motivé”, la réussite en affaires passe également par la motivation. Ça sert à quoi de “rester motivé”.

En fait, non il y a plein de fois où vous allez vous motiver, plein de fois où vous allez vous démotiver, plein de fois où vous allez croire, plein de fois où vous n’allez pas y croire. Mais il restera toujours l’énergie primaire, c’est à dire : qu’est-ce que vous êtes vraiment ? Il y a une phrase que j’adore qui dit : « ne vous demandez pas ce que vous devez faire pour gagner 200.000 euros, demandez-vous qui vous devez être pour gagner 200.000 euros. Toute la différence est là ». Et c’est ça qui fait qu’il y a des gens qui gagnent beaucoup d’argent. C’est parce qu’il ne se pose pas la question de savoir “comment faire” mais “qui je suis moi”. Parce que cette énergie-là, c’est celle-là qui va me lever le matin, c’est celle-là qui va me transporter jusqu’à mon lieu de travail, c’est celle-là qui va me faire rester jusque tard le soir, c’est celle-là qui va faire que je vais discuter avec mes clients, que je vais discuter avec mes fournisseurs, c’est celle-là qui va me permettre de me dire : “comment je vais faire cette stratégie ? Cette stratégie de promotion, elle va se porter sur quoi ?” sur mon énergie, sur ce que je veux vraiment?

Donc tous ces articles qui vous disent : “faites ci, faites ça” foutez tout ça à la poubelle, qui êtes-vous vraiment ? Prenez le temps de vous découvrir, ne vous découvrez pas sur le terrain. Ce qui arrivera de toute façon puisque vous allez faire l’expérience, donc en même temps que vous ferez l’expérience, vous comprendrez qui vous êtes. Mais intéressez-vous à vous. Ne faites pas l’expérience de la réussite, faites l’expérience de vous en train de réussir, c’est complètement différent.

Ne faites pas l’expérience de gagner de l’argent, on peut gagner de l’argent aujourd’hui en tuant quelqu’un… Franchement faites l’expérience de vous, de comment vous voulez gagner de l’argent. Et vous allez voir qu’en fait, parce que vous allez commencer à partir de vous, de l’énergie primaire qui est à l’intérieur de vous. Là, vous allez commencer à voir que cette énergie, elle vous met en mouvement d’une certaine façon et chaque jour vous allez aller chercher cette foutue énergie qui est à l’intérieur de vous et vous allez vous lever avec cette énergie-là et vous allez passer votre journée avec cette énergie-là et c’est dans cette énergie-là, il y aura des moments où vous irez en rendez-vous, vous devrez être efficace, efficient, rapide, clair et bien vous le serez parce que c’est important pour vous, parce que vous êtes ça.

Et dans d’autres cas, il faudra peut-être vous poser, faudra peut-être aller marcher dans la forêt, réfléchir une demi-heure, une heure en vous disant : “je lâche tout et l’idée va arriver, j’ai confiance parce que je suis plein de créativité, je suis plein de ressources créatives,”

Regardez, si tout tenez dans un article qui dit : “voilà les 16 astuces pour devenir un businessman qui ait réussi”, mais tout le monde réussira, tout le monde ! “Il suffirait d’appliquer ces 16 astuces” non, en fait l’idée c’est de se poser la question : “comment MOI je suis, qui MOI je suis, comment je vais être dans mon business, comment je veux être avec mes fournisseurs, comment je veux être avec mes clients. Mis parfois vous savez, il suffit d’une conversation une que j’ai eue il n’y a pas longtemps avec un de mes amis, je lui disais : “j’aimerais bien sortir ce truc-là” et en fait il dit “pourquoi ?” “Parce que je pense qu’il y a un truc intéressant” “oui, mais pourquoi ? ” et là, je commence à m’interroger sur moi : “pourquoi je veux faire ça ?” et moi-même encore aujourd’hui, je trouve ça super intéressant qu’on passe par là avant de commencer à faire des choses. “Pourquoi moi, je veux faire ça ? Pourquoi moi je veux sortir ce projet ? Pourquoi moi ? Pourquoi pas quelqu’un d’autre ?” Parce que j’ai quelque chose à dire, parce que j’ai quelque chose à apporter, parce que ma contribution est importante et j’ai envie de le faire à travers ce projet-là.
Et là d’un seul coup, ça devient clair pour tout le monde, c’est devenu clair pour mon pote, c’est devenu clair pour moi, beaucoup plus clair, alors qu’avant, j’avais une sorte de stratégie pour : “comment créer ce business ? Comment monter ce que je voulais faire ? Là, d’un seul coup, j’ai compris comment ça allait se passer à l’intérieur de moi. Parce que j’ai défini la raison pour laquelle je voulais faire ça, je suis revenu à moi, je me suis interrogé et je suis reparti vers l’extérieur pour construire et bâtir d’une façon différente, parce que je suis parti de l’énergie primaire.

Ces articles sont super intéressants parce qu’on n’est jamais à l’abri d’une bonne information, mais n’en faites pas le point de départ de votre business ou de votre réussite. Votre réussite c’est, il y a pleins de gens qui me disent : “ouais, mais moi, ma réussite c’est bien, mais par exemple j’ai un problème de santé” et alors ? Vous pensez que les businessmans sont tous très en formes ? Non, il y a des gens qui démarrent des affaires, qui ont des problèmes de santé, mais ils croient dans leur projet, ils croient en eux. Et en fait, l’énergie qu’il va mettre à ce projet-là, c’est une énergie qui va aussi les aider à guérir, à grandir, à se construire plus fort. Il y a des gens qui disent : “oui, mais moi par exemple, je suis handicapé”, je connais une de mes amies que j’aime tellement cette fille et elle ne peut se servir que de son bras droit, et bien c’est une styliste incroyable, elle vend des robes, elle fait le tour du monde avec ses œuvres, puis ce sont des œuvres qui sont portées par Eva Longoria, qui sont portées par d’autres personnes.
En fait, elle réussit parce qu’elle est la réussite. Elle ne se pose pas la question de savoir dans quelles conditions il faut qu’elle soit droite, debout, machin ou dans un fauteuil, pas ceci, pas cela ! NON, elle ne se fixe pas des conditions à sa réussite, elle est la réussite, parce qu’elle a trouvé depuis l’énergie primaire ce qu’était sa propre énergie de réussite. Et vous, interrogez-vous sur votre propre énergie de réussite, on en a tous, tout le monde a de l’énergie de réussite, sauf que tout le monde ne le sait pas. Allez à la rencontre de cette énergie-là.

J’ai rencontré d’ailleurs dans cette école de commerce quelques gamins, ils ont peut-être 17-18 ans, mais ils portent déjà l’énergie de la réussite, ce n’est pas pour ça qu’ils se la pètent. Mais on sent qu’ils ont compris que ça va partir d’eux. Et ceux qui se posent des questions sur des stratégies, sur des promos, sur des machins, ceux-là sont en train de perdre du temps, alors que la réussite, elle est déjà là, elle est inscrite à l’intérieur de nous, mais il suffit de la réveiller.

Comment on la réveille ? En revenant à nous et en se posant la question de qu’est-ce qui va faire que je vais me levais tous les matins ? A quoi j’ai envie de contribuer ? Comment je peux changer le monde ? Comment je peux changer le quotidien des gens ?

Il y a des gens qui veulent être coiffeur, j’adore, je trouve ça génial ! C’est-à-dire qu’ils vont recevoir des gens qui ne sont pas dans une approche d’eux-mêmes qui est très positive et ils vont les coiffer et ils vont les faire sortir avec une coupe qui va leur aller parfaitement au visage et ils se sentiront plus heureux, mais c’est génial cette contribution, c’est génial ! Il n’a pas besoin de renverser l’industrie mondiale pour réussir. On peut réussir avec des métiers qui sont des métiers simples, mais dans lesquels on a envie de contribuer d’une façon qui donne du sens à notre vie. Et ce coiffeur-là, croyez-moi que le bouche à oreille va l’aider. Comme cette personne est concentrée sur le plaisir et le bonheur de la personne qui s’est assise dans le fauteuil, forcément le bouche à oreille va marcher, parce qu’à partir de ce que je mets comme sens, et bien tout commence à en avoir du sens. OK ?

Donc, je vous le dis, vous pouvez lire ça, parce qu’on n’est pas à l’abri d’une bonne information je vous l’ai déjà dit, mais ne prenez pas ça pour argent comptant, intéressez-vous à vous, à votre propre énergie, ne cessez jamais d’apprendre, mais ne cessez jamais d’apprendre sur VOUS.
Et lorsque vous passez des moments difficiles, regardez comment vous réagissez, que lorsque c’est le succès et que l’argent commence à tomber, regardez comment vous réagissez, parce que chaque fois que vous allez constater votre façon de faire, vous allez voir, tous les potentiels qui vont faire que vous allez encore plus réussir, mais aussi tous les potentiels qui vont voir que vous pouvez vous casser la gueule, parce qu’ils sont là, ils sont là nulle part ailleurs. OK ? À bientôt pour une autre vidéo ! C’était Laurent Marchand. Tchao !

Ce qui se dit

a

Jeff Bezos, Bill Gates, Warren Buffet… De grands businessmen dont le parcours en inspire plus d’un et figurant chaque année dans le Top 3 des plus grands milliardaires au monde. De grands hommes qui ont débuté en bas de l’échelle pour se retrouver aujourd’hui à la tête d’empires impressionnants. De grands hommes partis de rien, mais qui ont usé de leur patience, de leur persévérance et de nombreuses autres astuces pour arriver à leur place actuelle. Tu veux connaître leurs secrets ? Lis notre article !

Au-delà du fait d’être compétent, voire expert dans son domaine, le businessman doit également chercher à s’améliorer au fil du temps. La vie est un apprentissage, tout comme le sont les affaires. La lecture, les diverses formations et même la reprise des études, si besoin, te permettront d’accroître encore plus tes connaissances. 

De plus, tu auras besoin de plus de connaissances étant donné que tout évolue rapidement de nos jours. Ton domaine d’activités peut connaître des réformes et des changements que tu devras rapidement assimiler puis partager avec tes collaborateurs. Apprendre à évoluer avec les changements et se servir de ces derniers pour réussir, c’est ce qui fait la vraie force d’un homme d’affaires. 

Le fait d’apprendre ou de te former en permanence te permettra également d’acquérir de nouvelles connaissances et donc de développer de nouvelles compétences qui pourraient faire évoluer vos activités. À travers l’apprentissage continu, tu maîtriseras mieux les exigences du marché, comprendras les attentes et besoins des clients. Tu pourras leur proposer des offres, services ou produits conformes à leurs demandes. 

Warren Buffet, considéré comme le plus grand investisseur au monde, a démarré ses affaires avec le strict minimum. Il livre de temps en temps les conseils qui lui ont permis de réussir dans la finance et surtout en bourse. Dès sa jeunesse, Warren Buffet a déclaré qu’il serait un jour milliardaire avant ses trente ans. 

Un pari qu’il a tenu à force de persévérance et parce qu’il a su visualiser son futur en tant que tel. Toi aussi, tu souhaites réussir dans vos affaires ? Soyez visionnaire comme Warren Buffet. Visualises-toi dans cinq, dix ou quinze ans. Demande-toi quel homme d’affaires tu as envie d’être et agissez pour y parvenir !

N’oubliez jamais une chose capitale : l’homme d’affaires, c’est toi ! Tu es l’essence même de tes affaires, leur inspiration, leur source. Investisses donc pour toi avant tout. Soyez dans les meilleures conditions pour démarrer, entretenir et pérenniser ton entreprise. 

Il ne s’agit pas seulement d’être dans de bonnes conditions physiques ni d’être toujours en bonne santé, mais surtout de se sentir bien dans sa peau, d’avoir le bon mental pour mener à bien ses affaires. Investir sur toi, c’est croire en soi, s’améliorer sans cesse et se faire confiance. 

Dis-toi que tu as le potentiel, les connaissances et les compétences nécessaires pour mener à bien ton business. Ton capital humain est primordial pour la bonne marche de tes affaires. Tu vas bien ? Tu as confiance en toi ? Aucun obstacle ne sera trop grand ni infranchissable. Tu auras de bonnes intuitions que tu pourras suivre.

Démarrer une affaire demande de la passion. Les grands businessmen investissent dans ce qu’ils aiment et exploitent leur passion. Ils travaillent leur passion et la transmettent à leurs collaborateurs. Les choses faites avec dévouement et passion deviennent plus faciles et fascinent toujours celui qui les accomplis. 

La passion conduit à sa réussite. Cette dernière entraîne également la maîtrise du sujet. De plus, si ce que tu fais te passionne, tu ne t’ennuies jamais. Tu te sentiras toujours motivé, tu chercheras à t’améliorer et à te perfectionner. Tu t’élèveras encore plus haut et mèneras tone entreprise à sa réussite.

L’acharnement est l’un des facteurs clés du succès des grands businessmen. Nul ne peut espérer, réussir ou dominer un domaine sans y mettre du sien. Le travail est doublé, voire triplé lorsque l’on est businessman. 

Cela ne signifie pas que tu passeras ton temps à travailler. Au contraire, tu devras savoir déléguer en temps utile et ne pas tout faire toi-même. Saches travailler intelligemment, car tu ne pourras et ne sauras pas tout faire seul. N’aies pas peur d’investir dans de nouveaux collaborateurs qui t’aideront à accroître ta productivité et tes profits.

Par risque, on entend des opportunités rentables qui intéresseront ta clientèle cible, des innovations qui feront à coup sûr sensation ou encore des investissements fiables. Ces risques sont étudiés au préalable et calculés. 

Tu te lanceras une fois que tu auras la certitude qu’ils ne te ruineront pas. Pour devenir un businessman hors pair, apprenez donc à gérer les risques, à « flairer » les bonnes affaires et à encaisser les pertes.

Les affaires démarrent souvent avec le système du « bouche-à-oreille ». Tes premiers clients sont primordiaux, car ils construiront ta réputation pour toi. Si tu les traites bien et sais les satisfaire, non seulement ils reviendront vers toi, mais ils amèneront également d’autres clients. Ils parleront en bien de toi, de ton activité, de tes services… Cela te permettra d’acquérir une bonne réputation que tu pourras booster à l’aide d’une bonne promotion.

Vous souhaitez, un jour, devenir un grand businessman ? Parlez de vous. Faites-vous connaître par tout le monde, pas seulement auprès de votre public cible. Servez-vous du numérique à bon escient. Si vous n’avez pas encore de visibilité numérique, il est temps de créer un site Internet qui sera à ton image. Un site au design correspondant à vos activités, qui vous représentera. 

Pensez à éditer un site Web pratique, facile à lire, à comprendre et à utiliser. Oubliez le superflu et les contenus trop sophistiqués qui risqueraient de confondre tes clients. Un site simple conforme à tes affaires suffit. 

En outre, tu peux également ouvrir, écrire et animer un blog. Tu y partageras tes expériences et amasserez autour de toi une communauté désireuse de lire et d’apprendre de tes prochains billets.

Les réseaux sociaux sont également des moyens efficaces pour te promouvoir. Facebook, Twitter, Viadéo et de nombreux autres réseaux sociaux sont à ta disposition et t’aideront à te faire connaître. Apprenez à en tirer profit au maximum.

Le business plan ou plan d’affaires est essentiel, non seulement pour le bon fonctionnement de ton entreprise, mais également pour chaque idée ou projet qui te vient en tête. Inspire-toi de ces grands hommes d’affaires qui ont réussi et édite ton propre business plan en fonction de ton projet. 

Ne t’attarde pas dans les détails, sois clair et concis. Le business plan contiendra les grandes lignes de ton projet, sa faisabilité, et d’autres éléments tels que la description de tes activités, les méthodes dont tu te serviras pour amasser tes clients, un plan budgétaire… 

Tes fréquentations influencent ta personnalité. Pour être un businessman ou une businesswoman accompli(e), entoure-toi des bonnes, voire des meilleures personnes. Cela te permettra de toujours garder le cap. 

Si ton entourage est constitué de personnes motivées, compétentes et d’hommes ou de femmes d’affaires qui réussissent dans leur entreprise, tu tendras également vers la réussite. Ces personnes représentent non seulement une grande source d’inspiration, mais elles sont aussi vectrices de succès et de changements positifs.

Être entouré des bonnes personnes signifie également se constituer une équipe solide sous tes ordres. Procédez à un recrutement rigoureux qui te permettra d’engager des collaborateurs compétents, qualifiés et qui agiront pour le bien de ton activité. 

Rappelle-toi toutefois que pour qu’une équipe fonctionne en cohésion, elle doit être guidée par un leader et non un simple chef. Se placer au-dessus des autres, ne pas prendre en compte tes salariés et leurs besoins et ne pas bâtir une relation professionnelle de confiance avec eux représentent des erreurs qui pourraient te coûter cher. 

Tout comme tu mises et investis sur toi-même, investis également sur ton équipe. Une équipe solide, c’est également des associés qui partagent tes idéaux, qui auront ta vision des choses et qui t’épauleront. Sachez les choisir et entretenir la relation avec eux pour que tes affaires fleurissent.

Le côté financier est l’un des pièges classiques de l’entrepreneuriat. Lorsque tu démarreras ton activité, tu débourseras plus que tu ne gagneras. Cela continuera jusqu’à ce que tu trouves tes marques et que tu t’imposes sur ton marché. 

À ce moment là, les profits afflueront à un tel point que tu pourrais être dépassé par ton succès. Viendront alors la tentation et les envies de dépense. Pour ne pas te faire avoir, apprends à gérer tes finances à l’avance. 

Avant d’engager un comptable ou un responsable financier, apprends à gérer ton budget toi-même. Cela te permettra également d’avoir un bon contrôle sur ce dernier une fois que tu le délégueras à un autre professionnel.

Tout businessman qui se respecte sait que les affaires ne tournent pas uniquement autour de ses activités, mais aussi autour de ses clients. Après avoir identifié tes clients cibles, pensez à les fidéliser tout en amassant de nouveaux. Diversifie tes offres en fonction de ces derniers, reste à leur écoute et assure-toi de les satisfaire. 

N’hésitez pas à leur proposer un service de qualité et exceptionnel, notamment si tu oeuvres dans un domaine d’activités très concurrentiel. Démarque-toi de la concurrence pour que tes clients aient toujours une bonne raison de te rester fidèles et de ne pas se tourner vers la concurrence.

Bien qu’une équipe solide soit nécessaire, bien que tu aies besoin d’un bon réseau, n’oublie pas d’être indépendant, car les autres ne sont finalement que des valeurs ajoutées à ton activité. Ils y jouent un rôle essentiel que tu définis et que tu as établi. 

Autrement dit, tu es leur leader, tu es le premier et le seul responsable de ton activité. Sois donc autonome, sans devoir attendre des autres. Tu es le seul à avoir bâti ta carrière, elle dépend principalement de toi.

La réussite en affaires passe également par la motivation. Ta volonté fait ta force et te maintient concentré sur tes objectifs et tes activités. Restez toujours motivé, ayez l’esprit tourné vers ta réussite et fais-en ta première source d’inspiration. 

Si tu continues dans cette lancée, tu n’abandonneras jamais ton activité malgré les différents obstacles qui se présenteront. Tu seras tenace, endurant, persistant et tu réussiras un jour où l’autre à briller dans ton domaine.

Pour que tes affaires fleurissent, il faut qu’elles soient connues et qu’on ait envie de recourir à tes services. Apprends donc à présenter, promouvoir puis vendre ce service. Nous l’avons déjà évoqué plus haut, plusieurs moyens te seront utiles pour cette vente : la visibilité numérique, le bouche-à-oreille, les salons et événements divers. 

La vente aura également pour objectifs de diversifier tes clients. Ne te repose pas sur un seul client qui pourrait bien te lâcher un jour ou l’autre. Mise plutôt sur un cercle de clients que tu agrandiras au fur et à mesure que tes activités progresseront.

Les avis de Laurent

a

Qui est Laurent Marchand

a

Coach, auteur et conférencier international, Laurent est le créateur du mouvement #ToutEstPossible. Il accompagne tous les individus qui font le choix conscient de devenir acteur de la vie qu’ils désirent profondément. Il les aide à révéler leur véritable puissance et à matérialiser leurs voeux les plus chers.

“Vous avez tous un talent à partager, un projet à créer, une ambition qui vous pousse. Mais vous n’avez pas forcément le courage de vous lancer. Dans mes articles, mes vidéos et tous mes programmes, je vais vous donner TOUS les éléments pour passer à l’action et réussir.”

Laurent Marchant

49 Vidéos d’éveils

a

La rubrique des 49 éveils est réservée à la communauté tout est possible. pour accéder à l’ensemble des vidéos, rejoins le mouvement (100% gratuit)

1/49 – Le développement personnel vous ment

2/49 – Quand je rêve, je fuis

3/49 – Vouloir, c’est manquer

Laisse un commentaire