La procrastination : 10 moyens simples de freiner ces pertes de temps -

On dit souvent qu’il ne faut pas remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. Pour beaucoup de personnes, lutter contre la procrastination n’est pas une mince affaire. Elle reste un phénomène courant allant toujours de pair avec une mauvaise gestion du temps. Les individus remettant toujours à plus tard leurs tâches sont souvent en retard. Ils perdent toute motivation avant même de commencer. Ces derniers savent qu’ils ont des choses à faire, mais décident tout simplement de ne pas les commencer. En tout cas, pas tout de suite !

Tu fais partie de ces personnes qui ont tendance à procrastiner ? Les conseils qui suivent t’intéresseront immanquablement. Ce sont des solutions très simples qui t’aideront à mieux t’organiser dans ton travail et dans ta vie quotidienne, mais également à trouver la motivation de faire chaque tâche dans les temps. Voici 10 conseils malins pour arrêter de retarder volontairement une action.

LA PROCRASTINATION : 10 MOYENS SIMPLES DE FREINER CES PERTES DE TEMPS

Le mot de Laurent

a

“Dans le monde du développement personnel, il y a beaucoup d’idées reçues. Aujourd’hui certaines d’entre elles deviennent carrément contre-productives pour les clients. J’ai pensé qu’il serait intéressant d’analyser chacun de ces concepts erronés et de les éclairer d’un jour nouveau.”

Salut à tous ! C’est Laurent Marchand, bienvenue dans cette vidéo. J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, nous allons parler d’un article que j’ai lu, qui est très intéressant sur le développement personnel et qui parle d’un sujet qui est vraiment super intéressant, c’est : la procrastination.” Salut à tous ! C’est Laurent Marchand, bienvenue dans cette vidéo. J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, nous allons parler d’un article que j’ai lu, qui est très intéressant sur le développement personnel et qui parle d’un sujet vraiment super intéressant, c’est : la procrastination. Et cet article s’appelle ” dix moyens simples de freiner ses pertes de temps”. Alors Dans cet article, on explique la procrastination d’une façon quasiment convenu. Maintenant c’est convenu d’expliquer la procrastination comme ça. Bon, je vous explique en deux mots :

Comment dans cet article, on explique la procrastination :

Un auteur d’un livre qui s’appelle Bruno Koeltz a écrit un livre qui s’appelle : comment ne pas tout remettre au lendemain. Et donc d’après lui, les procrastinateurs chroniques ont tendance à penser que les résultats à venir ne seront pas à la hauteur des résultats attendus ou souhaitez. En gros, il est en train de dire que plus vous êtes perfectionniste, plus vous pensez que le résultat vous avez mis la barre là et que le résultat sera là, plus vous aurez tendance à procrastiner. 15 ans sur le terrain, je n’ai jamais vu ça de ma vie, jamais. Mais c’est convenu aujourd’hui que les procrastinateurs sont des gens qui sont dans la recherche de l’efficacité ou de la perfection. Pas du tout, jamais. Si vous êtes procrastinateurs, ce n’est pas possible de vous reconnaître dans un profil comme celui-là.

Moi j’ai procrastiné pendant longtemps, je ne suis pas du tout dans la volonté de faire les choses extrêmement bien majeur, pas du tout. En revanche, j’ai toujours remarqué qu’il y a un point commun entre tous les gens qui procrastine, c’est la volonté d’obtenir du plaisir. Et ça c’est le truc dès que les gens le comprennent, ils arrêtent de procrastiner.

Les gens qui parlent à qui on parle de leur volonté de bien faire, de leur désir de perfectionnement, en fait ils vont se creuser les méninges, ils vont avoir le sentiment qu’ils sont maniaco-dépressifs, qu’ils ont des attentes et machin, ils vont travailler là-dessus, en fait en gros, ils vont passer du temps sur la plus mauvaise des pistes.

Intéressez vous à votre plaisir immédiat.

Regarder comment d’ailleurs, c’est le premier conseil qu’il donne dans cet article c’est : découvrez la cause de la procrastination. C’est là où justement on explique que c’est le truc des perfectionnistes. En fait, il se plante totalement; écoutez bien : si vous êtes procrastinateurs et que vous êtes en train de travailler sur un dossier par exemple s’il faut que vous écriviez une lettre de motivation et un CV pour un employeur, si par exemple vous êtes en train de monter un dossier pour le défendre auprès d’investisseurs ou si vous avez des choses à faire, qui sont des choses très importantes pour vous, ce n’est pas rien d’écrire un CV et d’envoyer une lettre de motivation.

Au bout, le plaisir d’avoir un job, vous le faites pour le plaisir d’avoir un job, le plaisir d’avoir un salaire. Si vous montez votre business plan, vous le faites pour le plaisir d’avoir des investisseurs qui vous suivent, des banques qui vous suivent ou des fournisseurs vous suivent. Si vous êtes en train de créer votre dossier produit par exemple de votre propre entreprise, le produit que vous allez créer c’est comme si vous étiez en train de mettre sur papier votre bébé pour obtenir un peu plus de clients.

Donc  tout ça c’est pour obtenir un plaisir, mais le chemin pour aller jusqu’au plaisir est un chemin sans plaisir. C’est là où vous avez oublié de mettre du plaisir et c’est pour ça que vous allez procrastiné. Parfois, on change ce qu’on a à faire, pour des choses qui sont faire des courses, faire le ménage, regardez la télé, on va dire en fait, je ne vois pas véritablement ce qu’il y a comme plaisir à faire ça, supérieur au plaisir de monter son dossier pour aller me défendre auprès des banques et avoir des investisseurs qui vont nous aider dans la construction de notre avenir professionnel. <br/>Eh bien si en fait, parfois regarder une série à la télévision, c’est un milliard de fois plus plaisant que de monter le dossier de son entreprise, c’est un milliard de fois plus plaisant de créer que de créer son CV et sa lettre de motivation pour avoir du boulot, c’est un milliard de fois plus plaisant que n’importe quoi. Parfois refaire les courses c’est plus plaisant que de monter sa lettre de motivation et son CV. Parfois faire le ménage, pourquoi ? Parce que vous obtenez un résultat tout de suite. <br/>La plupart des gens qui procrastine sont des gens qui procrastine direction frigo, parce que c’est un plaisir immédiat. C’est-à-dire que je suis en train de bosser, je ne suis pas très inspiré, machin, je prends ma tasse, aller je prends ma tasse et je vais me faire un thé. Je vais me faire un thé et puis je vois une sucrerie, je bouffe une sucrerie, je mange machin et hop je prends un de mon paquet de gâteaux et comme j’ai pas bouffer mon paquet de gâteaux en faisant mon CV, je me pose 5 minutes, j’allume la téloche et je bouffe mon paquet de gâteaux en regardant la télé et c’est, ça fait que deux heures, trois heures plus tard on s’est dit : putain, j’ai rien fait, j’aurais quand même pu faire mon CV et ma lettre de motivation, c’est quand même pas rien. Non en fait, c’est je suis à la recherche du plaisir immédiat. Maintenant, je vais vous donnais  .

Une astuce qui va exploser la procrastination :

Si vous êtes concerné par ça, ça va exploser la procrastination deux minutes :

Trouver un moyen de mettre du plaisir dans ce que vous êtes en train de faire<br/>Par exemple, vous devez créer votre CV et votre lettre de motivation, appeler un pote ou une copine et vous lui dites aide moi à la faire. Ne choisissez pas le pénible de service qui va dire : ouais, c’est ça, ouais bon en même temps c’est chiant parce que tous ces employeurs ils vont nous faire chier puis de toute façon il n’y a plus de boulot… Non, ne prenez pas celui-là Ok ? Prenez quelqu’un qui est plutôt enjoué, qui est un peu la connerie et qui va vous vanné, ou qui va construire le truc avec vous, mais il ne va pas le faire très sérieusement. Arrêter de croire qu’en fait dès que ce sont des choses importantes pour vous, il faut que ce soit fait sérieusement. Non vous pouvez faire très sérieusement quelque chose sans vous prendre au sérieux. <br/>Et accompagné de quelqu’un qui se prend pas au sérieux, quelqu’un qui vont vous dire : tiens tu devrais leur dire que tu as fait 14 ans de prison à Guantánamo et vous allez vous marrer. Et parce que vous allez vous marrer, ça va décontracter l’ambiance, ça va ramener du plaisir et puis vous allez dire : « comment je pourrai te dire que j’ai fait marketing, attends on dit… »  et en fait, on discute ensemble, on réfléchit ensemble et c’est agréable et vous allez voir que dans l’après midi, vous allez torcher votre CV, vous allez torcher votre lettre de motivation.

Et en plus, vous vous serez marrer, parce que quand vous allez dire : bonjour je sollicite auprès de vous un emploi et que votre pote va vous dire : non, tu sollicite surtout un salaire parce que l’emploi t’en a rien à foutre. Oui, je sollicite un salaire mais c’est quelqu’un qui vous aidera à le faire, c’est un gros déconneur qui vont vous pourrir l’a promis, c’est quelqu’un qui va vous aider à le faire mais c’est quelqu’un qui va vous aider à le faire devenir légère de manière amusé. Et après, vous aurez aussi des conversations qui sont des conversations intéressant, mais vous aurez du plaisir à le faire.

Si vous montez votre dossier, faites pareil, faites le dans des conditions qui sont agréables. Par exemple si vous voulez monter votre dossier et voulez faire dans un endroit agréable, je ne sais pas aller dans un coworking par exemple. Nous ici, on a créé un coworking, on voit que les gens travaillent de façon, ils sont heureux de travailler ici parce qu’il y a des gens autour, parce qu’on peut discuter entre midi et deux, parce qu’on se croise à la machine à la fontaine à eau et puis parce que parfois il y en a un qui vient pour vanné les uns et les autres et puis ça se vanne entre nous. <br/>Voilà, c’est super agréable du coup, c’est un plaisir de venir travailler là. Prenez vos affaires et aller dans un coworking, aller dans un endroit où l’on souhaitera la bienvenue, est-ce que tu veux boire quelque chose ?  Bah ouais, je veux bien un thé. Ok d’accord, je te prépare ça et puis voilà, tu travail sur quoi ? je suis en train de préparer… ah ouais, c’est super intéressant, c’est ta boîte elle est sur quoi , c’est sur ça ok ! Tiens tu sais que machin là-bas travaille aussi dans un truc qui est à peu près comme le tien et en fait voilà et puis vous croiserez machin, machine à la fontaine à eau et puis vous lui direz il parait que tu bosse là-dessus ah ouais, fait voir ton dossier, ah ouais c’est cool, tu devrais mettre ça et ça.

Et en fait, vous allez vous mettre dans un autre contexte, où ça va être un contexte plaisir et vous allez sentir qu’autour de vous, les gens travaillent avec plaisir et vous allez voir que votre procrastination terminé. Et si vous êtes le plus ambitieux, désormais ardeur et que vous êtes le plus ambitieux des gens qui veulent absolument que tout soit parfait, vous allez voir que d’un seul coup, procrastination ou pas, vous allez avancer sur votre dossier parce que vous aurez mis du plaisir.

Donc arrêtez de croire ça c’est vraiment la société qui nous dit ça depuis des plombes et ça suffit, arrêtez de croire qu’il faut absolument se prendre au sérieux, qu’il faut absolument monter les choses vers  très sérieuse, jamais sourire, plein la gueule, machin… Vous voyez bien que ça marche pas si vous êtes quelqu’un qui procrastine et c’est parce que vous cherchez du plaisir immédiat. N’allez pas le chercher dans le frigo, n’allez pas le chercher devant la télé, aller le chercher dans ce que vous êtes en train de faire, en changeant de contexte, en vous mettant dans un contexte qui est un contexte agréable, soit en faisant venir un ami mais ça peut être aussi des amis, si vous voulez monter votre dossier, fait venir trois, quatre personnes et puis faites le avec ces personnes-là ou bien faites le dans un contexte qui sont un contexte agréable, un bel endroit et décors qui sont très beau. Donc aller dans cet endroit, travailler dans cet endroit qui est très beau et il est là le plaisir, ça va être bien de travailler là. C’est rien de prendre vos affaires et d’arrivée de vous poser sur un bureau dans un bel endroit avec des gens sympathiques qui sont en train de faire des choses intéressant. Et vous allez voir que la procrastination c’est terminé.

Mettez du plaisir dans votre vie, cessez de croire qu’il faut être sérieux pour réussir, ce n’est pas vrai, on peut travailler très sérieusement sans jamais se prendre au sérieux. Notre société à nous, elle fait un gros chiffre d’affaires, on réussit très bien pourquoi ? Parce qu’on ne se prend jamais au sérieux. On met du plaisir partout donc c’est un bonheur pour nous de venir travailler le matin, un bonheur pour nous de travailler les uns avec les autres, un bonheur pour nous même d’avoir fini notre journée parce qu’on s’es”

Ce qui se dit

a

On dit souvent qu’il ne faut pas remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. Pour beaucoup de personnes, lutter contre la procrastination n’est pas une mince affaire. Elle reste un phénomène courant allant toujours de pair avec une mauvaise gestion du temps. Les individus remettant toujours à plus tard leurs tâches sont souvent en retard. Ils perdent toute motivation avant même de commencer. Ces derniers savent qu’ils ont des choses à faire, mais décident tout simplement de ne pas les commencer. En tout cas, pas tout de suite !

Tu fais partie de ces personnes qui ont tendance à procrastiner ? Les conseils qui suivent t’intéresseront immanquablement. Ce sont des solutions très simples qui t’aideront à mieux t’organiser dans ton travail et dans ta vie quotidienne, mais également à trouver la motivation de faire chaque tâche dans les temps. Voici 10 conseils malins pour arrêter de retarder volontairement une action.

confiance en soi

Avant de mettre en place une stratégie pour venir à bout de cette mauvaise habitude, tenter dans un premier temps d’en comprendre l’origine. Bien que la procrastination chronique ne soit pas considérée comme une pathologie, les experts s’accordent à dire qu’elle cache souvent une angoisse refoulée ou une inquiétude profonde. Dans l’immense majorité des cas, les procrastineurs sont soit des perfectionnistes se fixant des objectifs irréalisables, soit des personnes ayant très peu confiance en elles.

Selon Bruno Koeltz, auteur du livre « Comment ne pas tout remettre au lendemain », les procrastinateurs chroniques ont tendance à penser que les résultats à venir ne seront pas à la hauteur des résultats attendues ou souhaitées. 

Il est par exemple connu, que plus un étudiant est anxieux à l’approche d’un examen, plus il reportera ses révisions pour ensuite se trouver dans un cercle vicieux handicapant. 

Autrement dit, il remet les sujets les plus complexes à plus tard et finit par ne plus avoir le temps de s’en occuper. De plus, il aura tendance à pointer du doigt le manque de temps et non la procrastination en cas d’échec.

Si certaines personnes peuvent trouver une excuse comme le manque de temps pour ne pas avoir fini à temps une tâche, d’autres culpabilisent pour avoir remis les choses à plus tard. Cela ne fera pourtant qu’accroître le niveau de stress, ce qui n’arrangera pas les choses. Ne te punis pas, et surtout  ne culpabilises pas. Passes tout simplement à autre chose, retiens juste la leçon de ce qui vient d’arriver et concentres-toi sur ce que tu dois faire.

La culpabilité et le regret entraînent des  émotions négatives. Gâcher du temps à te mettre en colère contre toi-même pour ne pas avoir commencé une action il y a deux semaines, ne fera que te rendre encore plus stressé et frustré. Cela augmentera ton niveau d’angoisse et t’empêchera de terminer correctement la tâche qui a déjà pris du retard.

Au lieu de te focaliser sur le nombre total d’heures qu’une action pourrait prendre, commencez tout simplement ! Une autre astuce consiste à s’attaquer à une tâche qui te sembles difficile pendant 15 minutes. Dis-toi qu’il ne te faut que 15 minutes pour l’accomplir. Une fois plongé dedans, sans t’en rendre compte, tu dépasseras ce délai imposé.

Tu sens que tu as besoin de faire une pause au bout d’un quart d’heure ? Prends l’air pendant 2 minutes et remets-toi au travail. Certes, généralement, le plus dur est de commencer. Cependant, une fois lancé, tu pourras plus facilement terminer ton projet.

Les gens qui ne procrastinent pas ont l’habitude de conseiller aux autres de tout organiser en amont et d’élaborer un emploi du temps détaillé des tâches à accomplir durant la journée. À l’évidence, cette idée a déjà traversé l’esprit de la plupart des procrastinateurs au moins une fois. Certains ont essayé, mais sans succès. Ne nous méprenons pas, l’organisation reste un facteur de réussite à ne pas négliger.

Toutefois, vouloir tout planifier pour un procrastinateur reste souvent une fausse bonne idée. Pourquoi ? Parce que le planning lui rappelle tout l’effort qu’il devra déployer pour la réalisation de chaque action. De surcroît, l’une des raisons qui poussent à procrastiner est que, d’une manière pouvant être inconsciente, l’être humain n’aime pas faire les choses qui demandent de la discipline. Or, avoir un emploi du temps implique justement de devoir se plier à une règle.

Trouver la motivation de commencer à agir avec ou sans planning détaillé reste la meilleure alternative. Gardez en tête que si l’on t’a confié une tâche, c’est que tu peux le faire. Si tu ne t’y mets pas immédiatement, tu auras du mal à gérer ton temps. De plus, plus tu attends, plus tu intellectualises les choses et seras persuadé que tu n’es pas à la hauteur du travail à réaliser.

Inutile de te forcer à faire l’action. Trouvez la volonté de bien faire jusqu’au bout. Comme le dit le chercheur américain, Joseph Ferrari, « Donner un agenda à un procrastinateur, c’est comme demander à un déprimé de sourire ». Pensez donc à agir sur d’autres leviers plus simples, mais efficaces. En se forçant, on finit vite par se lasser et se retrouver à la case départ. Dis-toi que finir le projet à temps sera une belle récompense.

Nous entendons souvent cette petite voix dans notre tête, nous disant que nous ne pouvons pas y arriver. En y prêtant attention, nous finissons par avoir peur de ne pas être à la hauteur et perdons toute motivation avant même de commencer. Il est plus intéressant de te forcer à commencer la tâche pour ne pas prendre de retard, c’est la meilleure chose à faire.

Sans te mettre la pression, démarrer le travail en toute sérénité et oublier les pensées négatives qui t’intimident. Même si tu souhaites juste la débuter, le fait de t’en sentir incapable te bloquera. Aies donc confiance en tes capacités et ignores complètement cette petite voix négative qui essaie de t’en dissuader.

Se fixer des buts réalistes permet de ne pas être découragé avant même de commencer. Ne t’impose rien qui ne soit pas dans tes compétences. En revanche, ne penses pas que tu ne peux pas réaliser des choses difficiles. Bien au contraire ! 

Le plus important reste de retrouver la confiance en soi pour pouvoir se dire que les objectifs fixés peuvent être atteints. Gardes à l’esprit que tu peux y arriver, quelle que soit la difficulté. Pour paraphraser Sénèque, c’est lorsque tu n’oses pas faire une chose qu’elle devient difficile et non l’inverse. Il est également contre-productif de te fixer trop d’objectifs en même temps. Il faut être conscient de son temps et ne pas devenir présomptueux dans un élan de motivation un peu trop poussé.

Sois perfectionniste, mais de façon raisonnable. Vouloir tout faire correctement demeure une grande qualité, tant que cela ne t’empêche pas d’avancer. Souviens-toi que tu ne peux pas réparer ce qui n’existe pas encore. 

N’hésite pas à travailler en donnant le meilleur de toi-même et sans attendre plus. En visant la perfection, tu te mets la pression et augmentes ton taux de stress et d’angoisse. De ce fait, tu auras encore plus peur d’accomplir une action.

Cela peut te sembler ironique, mais le perfectionnisme reste l’un des plus grands facteurs engendrant la procrastination. Outre le fait que cela t’incite à remettre tes compétences en cause, cette négligence te pousse aussi à attendre le meilleur moment et le contexte idéal pour commencer un projet.

Au moment où tu te mets enfin au travail, le perfectionnisme peut rendre tes tâches plus difficiles qu’elles ne le sont déjà. Tu auras tendance à vouloir employer des moyens compliqués pour les réaliser, tu risques de perdre encore plus de temps. L’essentiel est d’obtenir un résultat final qui correspond aux attentes et pas forcément plus  !

L’auteur du livre « Avalez le crapaud ! 21 bons moyens d’arrêter de tout remettre au lendemain », Brian Tracy, conseille dans son ouvrage d’avaler le crapaud. Autrement dit, il vaut mieux commencer la journée par les tâches les plus complexes pour se dégager l’esprit par la suite. De plus, si tu trouves la motivation pour commencer le travail le plus pénible, tu n’auras aucune difficulté à réaliser les autres tâches restantes.

Cependant, faites très attention de ne pas tomber dans le travers inverse nommé précrastination. Cela se traduit par le fait de vouloir tout faire tout de suite afin de se libérer totalement l’esprit après. On risque alors de le faire n’importe comment, juste pour avoir du temps libre par la suite. La qualité du travail sera altérée par cette hâte et pourrait engendrer d’autres problèmes.

Que tu aies confiance en tes capacités ou pas, que tu sois perfectionniste ou pas, te laisser distraire au lieu de commencer à travailler te conduira à procrastiner. Cela peut commencer par une distraction anodine comme un jeu sur ton Smartphone ou une simple vérification de ton compte Facebook ou Twitter. 

Sans te rendre compte (ou si !), ton attention sera totalement détournée. Concentres-toi sur ton projet initial et tourne le dos à toute forme de distraction qui risque de vraiment te gâcher la vie.

Comme l’affirme le médecin et hématologue français, Jean-Pierre Soulier, « La procrastination n’est pas un trait de personnalité, c’est un comportement qui prend sa source très loin, dans notre enfance, notre histoire familiale ». Un procrastinateur invétéré peut autant remettre à demain toutes les petites choses de sa vie privée que ses grands projets professionnels.

C’est un comportement négatif dont on peut se débarrasser en adoptant une toute nouvelle habitude qui consiste naturellement à commencer chaque action à temps. L’expert a comparé un procrastinateur qui souhaite éviter de tout remettre à plus tard à un fumeur désirant arrêter le tabac. « Le circuit initial est toujours là, mais il a expérimenté un nouveau comportement plus satisfaisant. Il finit par le préférer au premier », explique-t-il.

 

Bref, pour vaincre la procrastination sans trop d’efforts, commencez par déterminer son origine. Est-ce ton perfectionnisme, un manque de confiance en tes propres compétences ou le fait que tu te laisses distraire très facilement ? Ne culpabilisez pas d’avoir remis à plus tard certaines tâches. Préfères plutôt prendre les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise plus. Commences chaque action au bon moment sans te focaliser sur le nombre d’heures que cela va te prendre. Par ailleurs, si une bonne organisation reste utile, établir tout un planning peut être contreproductif pour un procrastinateur qui aura alors le sentiment d’être sous pression. Il faut ignorer cette petite voix qui te dis que tu ne peux pas y arriver. 

 

Fixes des objectifs atteignables et évites d’être trop perfectionniste tout en ayant confiance en toi-même. Inutile de vouloir faire plus que l’on te demande de réaliser. Autre astuce : commences toujours par la tâche la plus difficile.

Les avis de Laurent

a

Qui est Laurent Marchand

a

Coach, auteur et conférencier international, Laurent est le créateur du mouvement #ToutEstPossible. Il accompagne tous les individus qui font le choix conscient de devenir acteur de la vie qu’ils désirent profondément. Il les aide à révéler leur véritable puissance et à matérialiser leurs voeux les plus chers.

“Vous avez tous un talent à partager, un projet à créer, une ambition qui vous pousse. Mais vous n’avez pas forcément le courage de vous lancer. Dans mes articles, mes vidéos et tous mes programmes, je vais vous donner TOUS les éléments pour passer à l’action et réussir.”

Laurent Marchand

49 Vidéos d’éveils

a

La rubrique des 49 éveils est réservée à la communauté tout est possible. Pour accéder à l’ensemble des vidéos, rejoins le mouvement (100% gratuit)

1/49 – Le développement personnel vous ment

2/49 – Quand je rêve, je fuis

3/49 – Vouloir, c’est manquer

Laisse un commentaire