8/49 - Gagner de l'argent, c'est compliqué - Laurent Marchand

8/49 – Gagner de l’argent, c’est compliqué

Salut à tous ! C’est Laurent Marchand. J’espère que vous allez bien. Je suis content de vous retrouver aujourd’hui pour cette 8ème vidéo. Alors cette 8ème vidéo sur les 49 vidéos d’éveils que j’ai décidé de partager avec vous, tous les jours du 15 juillet au 1er septembre.

Des vidéos qui ont pour intention de vous permettre de réfléchir et peut-être si vous y trouvez des informations intéressantes, de transformer des choses dans votre vie. Enfin vraiment l’idée et l’intention c’est celle-là. Et si ça peut vraiment vous apporter quelque chose, j’en suis absolument ravi. Il y a déjà des messages qui disent merci et ça nous fait plaisir. Parce que vraiment, ce qu’on voulait, c’était partager avec vous des choses qui vous aident, qui vous permettent vraiment de transformer les choses. Après vous en ferez ce que vous voudrez. N’empêche que si l’information passe alors c’est génial. Pour nous, on a fait un peu le job.

Dans cette huitième vidéo on va démarrer une nouvelle thématique. On va parler d’argent. Et je vais essayer bien évidemment parce que ça me ressemble, parce que je suis toujours un peu provoc de taper dans la fourmilière. Parce que vraiment il y a des choses qui sont, aujourd’hui en tout cas, vraiment difficiles à entendre ? Donc aujourd’hui on parle d’argent. C’est compliqué de gagner de l’argent, oui c’est compliqué. On voit ça juste après ça.

C’est compliqué de gagner de l’argent 

Alors si vous regardez cette vidéo depuis les fins fond du sahel, et qu’il n’y a absolument rien autour de vous, je comprends qu’effectivement ce soit une pensée que vous ayez. L’argent, c’est compliqué d’en gagner parce que je n’ai pas le contexte aujourd’hui pour créer. Moi en tant que créateur, je n’ai pas le contexte pour créer de manière fluide le truc déroulant qui va faire que les gens vont s’intéresser à mon produit etc. D’accord, ça peut être compliqué si effectivement le décor, le contexte, n’est pas là.

Maintenant voyons les choses autrement. Si vous êtes dans un pays civilisé et qu’ il y a autour de vous des commerçants, des gens qui achètent, des gens qui vendent, ça veut dire qu’en fait, il y a une énergie qui circule. D’accord ? Cette énergie qui circule, elle fait que les gens se mettent en contact et ont besoin de certaines choses et d’autres vendent certaines choses. Et puis parfois, ils n’ont pas besoin, mais ils achètent quand même parce que ça les amuse, parce qu’ils vivent quelque chose d’intéressant à l’idée d’obtenir ce produit là ou ce service-là. Donc quand on est dans un contexte où l’énergie circule dans ce sens-là, il n’y a plus rien qui nous empêche de gagner de l’argent.

La seule chose qui nous empêche de gagner de l’argent, c’est nous-mêmes. Depuis des années, je vois arriver dans mon bureau des gens qui disent « je n’y arrive pas, ça ne marche pas ». Alors le « ça ne marche pas », c’est très compliqué pour moi parce que « ça ne marche pas » ça veut dire que je m’intègre dans un contexte, j’essaye de mettre en place le contexte le plus fluide possible mais ce contexte-là ne fonctionne pas. Les gens n’achètent pas quand même ok ? Je veux bien qu’on puisse considérer que c’est le contexte qui fait les choses. Je l’ai dit-moi même en intro, le contexte fait effectivement les choses. Mais pour autant, ça ne veut pas dire que VOUS dans ce contexte-là, vous n’êtes pas une clé des plus importantes. Quand on veut gagner de l’argent, on ne se pose pas la question de savoir “comment je dois faire mais plutôt qui je dois être”.

Qui je vais être pour gagner de l’argent ?

Et non pas “qu’est-ce que je vais faire pour gagner de l’argent?” Je connais des gens qui sont brillants. Ce sont des coachs extraordinaires, ce sont des vendeurs incroyables, ce sont des gens qui ont un produit extra. Parce que leur formation est géniale, parce que leur produit est génial. Je connais quelqu’un qui vend des ustensiles de cuisine. C’est génial. Je connais un mec qui a un business de fromager et c’est que des fromages de qualité. C’est génial. Quand on rentre dans son magasin, on a envie de tout acheter, tout est génial.

Pour autant, (bon là en l’occurrence, ce n’est pas le cas de celui qui est fromager) ça ne marche pas pour eux. Pourquoi ? Simplement parce qu’ils se sont oubliés. Ils se sont oubliés dans la transaction. C’est à dire qu’en fait ils se cachent derrière leur produit. Ils se cachent derrière la qualité de leur arbre de vente, ou de leur tunnel de vente, on appelle ça comme on veut. Ils se cachent derrière ça alors qu’en fait les gens, ce qu’ils veulent c’est leur énergie à eux.

Moi quand je vais chez le fromager, j’ai envie d’avoir devant moi un personnage qui aime ça, qui me vend sa passion, qui m’explique ce truc qui vient d’ici qui vient de là, c’est ce que fait mon pote. Mon pote quand on rentre dans sa fromagerie, il nous dit « regardez j’ai un petit fromage d’Italie, tiens tu vas goûter ça » ( il ne me dit pas ça à moi parce que je suis son pote, il dit ça aux gens parce qu’il est passionné).

Et d’un seul coup, son produit prend de la qualité parce que lui, il ne s’est pas oublié dans la transaction, il ne s’est pas oublié dans le contexte. Son énergie est une énergie qui fait vendre. C’est pour ça que les gens, il y a beaucoup de gens qui disent : « ouais ça ne marche pas ». Et quand on les interroge ils disent « mais j’ai peur, je suis terrorisé. Dès que je suis en relation de vente j’ai peur ».

Évidemment, rentrez vous-même dans n’importe quel magasin avec quelqu’un qui est super mal à l’aise en face de vous. Vous allez sentir ce malaise et vous allez avoir envie de partir. Pas parce que vous méprisez cette personne mais parce que vous voyez bien que ça crée une tension, vous voyez bien que ça crée une gêne. Cette personne s’est oubliée dans le contexte. Or dans ce contexte-là, si vous tombez sur quelqu’un qui vous dit « bonjour vous cherchez quelque chose, je peux vous renseignez, vous voulez ça, venez voir, il y a ça, ah oui vous voulez ça ? ».

L’idée c’est d’avoir en face de nous quelqu’un qui nous facilite l’achat, qui nous facilite la vie. Pas quelqu’un qui nous fasse l’article, qui nous explique que le pull est fait à 50% mohair… on s’en fout, l’idée c’est vraiment d’avoir quelqu’un qui se met à notre service, pour répondre le mieux possible et le plus rapidement souvent à nos besoins.

Quand on rentre dans une boulangerie pour acheter du pain, on ne s’attend pas à avoir des complications, on ne s’attend pas à ce que la boulangère nous livre le truc ou en face à son goût. Par exemple, il y a une pensée, on y reviendra d’ailleurs dans la prochaine vidéo qui dit « pour gagner de l’argent il faut vendre ce qu’on aime ». On va exploser ça demain parce que c’est juste impossible.

En fait c’est juste considérer que vous avez une énergie colossale. En tout cas qui représente quelque chose pour les gens en face de vous. Et que si vous vous oubliez dans le contexte, vous ne partagez pas qui vous êtes. Vous ne partagez pas votre gentillesse, vous ne partagez pas votre volonté des nouveaux clients, vous ne partagez pas votre aspect facilitateur. Arrêtez d’être des vendeurs, devenez des facilitateurs.

J’ai un ami que j’aime beaucoup qui a œuvré dans le développement personnel, dans le marketing de réseau et qui s’est beaucoup plaint que ça n’avançait pas. Et pourtant il a eu une période dans sa vie, où ça avançait énormément. Dans cette période-là les gens disaient « ah ouais j’ai rencontré lui… », parce que dans cette période-là, il ne s’est pas oublié. Dans cette période-là, il était heureux de faire ce qu’il était en train de faire. Il était heureux de partager avec les gens et donc forcément les gens suivaient son énergie. Ils suivaient son charisme, ils suivaient son désir d’améliorer des choses de vouloir que tout soit mieux pour lui et pour ses clients, pour lui et pour les membres de son équipe. Parce qu’en l’occurrence il faisait du marketing de réseau.

Mais ça marchait très bien pour lui parce qu’il ne s’était pas oublié dans le contexte. Il est sorti de ce marketing de réseau et comme il a travaillé sur des trucs qui étaient moins emballant et que surtout il avait peur de l’échec, du coup il était affolé à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes et de ne pas arriver à leur vendre ses trucs. Et donc du coup, il s’oubliait dans la transaction et en fait, il avait disparu. Et les gens qui aimaient ce type, en fait ils ne retrouvaient pas (en tout cas les nouveaux) cette énergie que les autres avaient adoré… parce que simplement ils avaient peur.

Vous êtes l’énergie dont les gens ont besoin. Vraiment comprenez ça, vous êtes l’énergie dont les gens ont besoin. Ne vous cachez pas derrière vos produits. Ne vous cachez pas derrière votre technique. Ne vous cachez pas derrière vos outils. Soyez vous-même, soyez qui vous êtes. Proposez-leur avec toute la meilleure des bonnes volontés possibles, proposez-leur de leur faciliter la vie et vous allez voir que les gens vont vous suivre. Gagner de l’argent, ce n’est pas compliqué. C’est compliqué que si vous vous excluez du contexte.

Mais si vous, dans la transaction, vous vous considérez comme une pièce importante, un facilitateur qui va aider les gens à aller là où ils veulent, à obtenir ce qu’ils veulent, à vivre l’expérience qu’ils veulent, alors là je vous jure que les gens, ils vont vous suivre parce qu’ils vont adorer ça. L’énergie c’est la meilleure, c’est la plus belle des tentations, c’est ça qu’on a envie de partager avec les gens. Une énergie considérable. C’est l’énergie, c’est ça que vous partagez avec vos conjoints, ou vos conjointes, c’est ça que vous partagez avec vos amis. C’est l’énergie avant que ce soit l’expérience ou avant que ce soit le produit ok ?

N’oubliez pas ça et vous comprendrez quand vous aurez vraiment intégré ça que ça change tout ok ? et c’est là que l’argent commence à rentrer. On se retrouve demain pour parler de cette croyance qui dit en fait que « pour gagner de l’argent, il faut vendre ce qu’on aime » ok ? On se retrouve demain. C’était Laurent Marchand. D’ici là soyez heureux, Tchao.

Coach, auteur et conférencier international, Laurent Marchand est le créateur du mouvement #ToutEstPossible
Il accompagne tous les individus qui font le choix conscient de de devenir acteur de la vie qu’ils désirent profondément. Il les aide à révéler leur véritable puissance et à matérialiser leurs voeux les plus chers.

Zoom Block After-Zoom Text

Qui est Laurent Marchand

a

Coach, auteur et conférencier international, Laurent est le créateur du mouvement #ToutEstPossible. Il accompagne tous les individus qui font le choix conscient de devenir acteur de la vie qu’ils désirent profondément. Il les aide à révéler leur véritable puissance et à matérialiser leurs voeux les plus chers.

“Vous avez tous un talent à partager, un projet à créer, une ambition qui vous pousse. Mais vous n’avez pas forcément le courage de vous lancer. Dans mes articles, mes vidéos et tous mes programmes, je vais vous donner TOUS les éléments pour passer à l’action et réussir.”

Laurent Marchand

Partager :

Laisse un commentaire